**** La jupe chardon, de Deer and Doe ****

Je profite du calme de cette dernière journée de l’année pour vous écrire un petit article. Ca a été calme par ici pendant les fêtes, j’ai essayé de profiter des enfants et d’avancer sur mon travail pour les ateliers, donc pas d’article ici, j’espère que ça ne vous aura pas manqué et que vous avez également bien profité des votres.

Jupe Chardon Deer and Doe

Jupe Chardon Deer and Doe

C’est l’histoire d’un patron que j’ai envie de faire depuis la nuit des temps, ou plutôt, depuis que j’ai découvert Deer and Doe, au tout début du moment où j’ai commencé à coudre pour moi et que j’ai découvert qu’il existait autre chose que les patrons japonais (qui forcément, sur mes fesses, ne rendent pas tout à fait comme sur les japonaises). Le moment où j’ai cousu ma toute première robe Aubépine, l’aube d’Instagram, sans course aux likes, ou aux commentaires, juste pour faire quelque chose de ses mains, et pour essayer de porter quelque chose que l’on a réalisé.

Puis l’engrenage, l’amour fou pour Deer and Doe, toutes ces commandes de patrons que j’aime profondément et que je n’ai pas eu le temps de coudre, car beaucoup de choses passent avant la couture quand on travaille, que l’on a des enfants en bas âge et que l’on vit, tout simplement…

Parfois, je me demande vraiment où passe le temps, que fait-on de nos journées pour se dire, des années après que nous n’avons toujours pas fait ce à quoi nous tenions, pourquoi a t on tous ces petits renoncements dans notre vie quotidienne, la couture n’étant bien sûr qu’une goutte d’eau dans l’océan de ma Bucket list.

En travaillant et avec les enfants petits, le temps paraît comme un gouffre qui engloutit nos envies sans que nous n’ayons le temps de dire ouf, et de respirer….

Cette année, comme vous le savez, j’ai décidé de prendre du temps pour moi et après quelques mois, je peux vous dire, enfin, que je me retrouve. J’avais tellement la sensation de ne plus savoir qui j’étais et où j’allais, que je n’étais qu’angoisse et heureusement la couture m’a permis de garder le cap (et aussi ma famille bien sûr, mais la couture m’a permis de garder de l’estime de moi, même si c’est bizarre à expliquer et à comprendre j’imagine…). Aujourd’hui, je ne suis pas sûre de savoir où je vais, mais je suis certaine de savoir qui je suis, et heureuse de mener de nouveaux projets en m’entourant de personnes qui me ressemblent et qui aiment autant que moi le travail bien fait.

Jupe Chardon Deer and Doe

Jupe Chardon Deer and Doe

Ce printemps de ma vie m’a donné envie de ressortir les patrons oubliés mais chéris comme un trésor lorsque je les ai achetés, de leur consacrer du temps, leur temps et d’en prendre soin.

Juste pour vous dire que parfois, on n’a pas le temps, on s’en veut, on se dit qu’on n’aura jamais le temps de le faire, et puis comment font les autres? Et puis on passe à autre chose, mille autres choses, et un jour, le moment de grâce est là, et il est encore plus savoureux. Comme je vous l’avais dit dans mon article des inspirations couture pour l’automne-hiver, je rêvais d’une chardon comme celle d’Eléonore, cette version me fait carrément rêver depuis des années et j’avais juste envie de copier! Pour être pragmatique ceci dit, les plis me faisaient un peu peur quant à l’effet parachute de la jupe, sachant que niveau hanches, j’ai déjà tout ce qu’il faut, merci bien pour moi! C’est Eléonore elle même qui a su me rassurer à ce sujet, et moi quand Eléonore parle, et bien j’écoute!

J’ai donc ressorti mon joli patron de la jupe Chardon de sa pochette désormais collector (il s’agissait des toutes premières pochettes de Deer and Doe qui avaient une allure beaucoup plus “romantique”) et je l’ai déplié, lentement, j’ai gradé ma taille, j’ai relu avec délectation le pas à pas de Sandra, et plein d’autres de ses articles dans la foulée (Sandra, tes articles me manquent!).

Jupe Chardon Deer and Doe

 

Jupe Chardon Deer and Doe

J’ai jeté mon dévolu sur un coupon dans lequel je n’osais pas couper, et qui était dans mon stock depuis des lustres. Oh, il ne s’agit pas d’un coupon luxueux, pas du tout, mais bien d’une simple flanelle noire avec de petits pois noirs façon plumetis, qui vient de chez Mondial Tissu (qui n’est plus disponible maintenant: j’ai profité des vacances pour aller faire un tour chez Mondial et aucune trace de ce joli tissu…), et que je gardais pour LE projet…

Finalement, à force de le garder, je n’arrivais plus à couper dedans, j’avais tellement envie d’en faire une pièce noire intemporelle (une robe? Un chemisier?une tunique? ) que je n’arrivais plus à me fixer sur un projet précis.

L’alignement des planètes s’est donc fait avec chardon puisqu’en sortant le patron, qu’il me fallait là maintenant (ce pauvre patron avait suffisamment attendu son heure!), je ne le voyais plus qu’en noir, basique, intemporel, l’association me semblait juste parfaite.

J’ai donc gradé ma taille (48) car la version du patron que j’ai est l’ancienne version papier, mais vous pouvez désormais retrouver Chardon en PDF sur le site de Deer and Doe jusqu’à la taille 52 (11€ pour la version papier et 14 pour la version PDF).

Jupe Chardon Deer and Doe

 

Jupe Chardon Deer and Doe

Jupe Chardon Deer and Doe

J’ai donc procédé à toutes les modifications préconisées par Sandra, pour en faire une version “confort”, c’est à dire que le dos de la jupe est un poil plus large que le patron initial et le dos de la ceinture est élastiqué, pour rendre la jupe plus confortable.

Autre modification, il y a une jolie patte de boutonnage tout le long de la jupe qui lui donne un style plus décontracté, qui m’attirait beaucoup. Parce que cet ouvrage était précieux dans mon coeur, j’ai également choisi de jolis boutons pour les mettre sur ma jupe, ce sont des boutons faits à la main par la créatrice de l’Atelier Camélir. 

J’ai découvert son travail sur Instagram ou dans un podcast de couture, ou de tricot, je ne sais plus très bien, cette année et ça a été une révélation pour moi, je suis très admirative de ce qu’elle peut proposer en terme de boutons en céramique, et je trouve que cette touche a tendance à donner un peu d’originalité et d’élégance au vêtement.

Et puis bien sûr, porter quelque chose de fait main a encore plus de sens quand le concept est poussé jusqu’au moindre détail.

 

Jupe Chardon Deer and Doe Jupe Chardon Deer and Doe

Les boutons noirs c’est vraiment la galère à prendre en photos!!!!!

Comme j’ai eu le temps de me pencher sur la couture de la jupe avec calme et sérénité, je me suis appliquée comme jamais pour toutes les finitions, pour marquer mes ourlets, les repasser, être attentive à chaque couture et à chaque fil qui dépasse. Et comme à chaque fois, plus je m’applique, plus je suis heureuse et fière du résultat. Cette jupe est tellement confortable, et parfaite pour tous les jours, je ne me lasse pas de la porter! Certaines d’entre vous m’auront d’ailleurs croisé au CSf avec!

Le seul bémol, c’est que j’ai un bâillement entre les deux premiers boutons, et que ça se voit, je pense faire un petit point à la main pour corriger tout ça, et elle est un poil longue. Finalement je la porterai telle quelle mais après l’avoir terminée je me suis demandée si je ne devrais pas la raccourcir.

Cette jupe noire est donc un parfait basique qui va m’accompagner très longtemps je l’espère, et d’ailleurs elle m’a permis de m’apercevoir que j’ai bien besoin de plus de vêtements noirs dans mon dressing, j’en ai vraiment très peu et finalement je les porte énormément (à la maison on est très #teamblack pour les vêtements, mon chéri étant un grand fan de métal, je suis donc prête pour le Hellfest en juin!), il faut dire aussi que le noir est TELLEMENT facile à assortir et ça donne tout de suite une allure à la tenue (je trouve).

Jupe Chardon Deer and Doe

Jupe Chardon Deer and Doe

Bref, je suis heureuse, j’ai un petit sentiment d’accomplissement avec cette jupe et je me dis que je devrais songer à en faire (plein) d’autres. Oui, je sais on a dit qu’on se modérait dans la couture, mais je suis loin d’avoir un dressing débordant, c’est promis!

J’espère que j’ai pu partager avec vous ce petit moment de grâce, je ne suis pas spécialement douée pour l’écriture mais j’avais envie de vous proposer un peu ma vision des choses, comme elles se passent dans ma tête (et il s’en passe beaucoup dans ma tête!).

Passez un bon réveillon à l’année prochaine! 🙂

11 réflexions sur “ **** La jupe chardon, de Deer and Doe **** ”

  • 01/01/2019 à 10:29
    Permalink

    Rien de tel qu’un bon basique dans un tissu particulier, avec de jolis détails imagiénés, pour faire un vêtement parfait !
    Une bien jolie jupe noire !
    Belle année 2019

    Réponse
    • 01/01/2019 à 1:21
      Permalink

      Une belle année également 🙂

      Réponse
  • 01/01/2019 à 11:26
    Permalink

    J’aime beaucoup le ton de ton article (il me redonne espoir !!) et j’adore ton look en total black. T’es juste folle de poser bras nus à cette saison ! Ce patron m’attend aussi bien sagement depuis des années, avec le coupon qui va avec. Belle et heureuse année 2019 !

    Réponse
    • 01/01/2019 à 11:32
      Permalink

      J’avoue que j’ai eu froid! J’ai eu envie de parler d’une manière un peu plus personnelle cette fois, et un peu moins technique, ça m’a fait du bien de poser ces mots là.
      Bonne soirée et belle année 🙂

      Réponse
  • 02/01/2019 à 7:29
    Permalink

    Moi je te comprends parfaitement. Avec 4 enfants à la maison, ça fait 14 ans que je me demande où passe mon temps… J’en ai une vague idée : prise de tête, trop de réflexion, trop de peurs, trop de tout… Comme toi, je me suis lancée un défi, je ne sais pas où je vais, mais j’aimerai y rester.
    Je vais faire comme toi, tiens, je vais aller me coudre un truc rêvé depuis longtemps, ça me fera du bien.
    Et elle te va très bien cette jupe !

    Réponse
  • 03/01/2019 à 1:15
    Permalink

    Je trouve cette jupe magnifique en noir et avec ses boutons faits main c’est sublime. Le noir te va très bien. Ca fait quelque temps que je lis ton blog et que surtout je regarde tes podcats et j’adore… toi, tes réalisations, tes articles, c’est trop bien !!! Je te souhaite plein de bonnes choses pour ton nouveau départ et j’espère que ça marchera comme tu veux. Malheureusement j’habite trop loin, je ne pourrais pas profiter de tes ateliers, dommage.

    Réponse
  • 03/01/2019 à 8:26
    Permalink

    Très chouette article. Même si tu as attendu pour la coudre, ça valait la peine elle est vraiment très jolie. Les bons basiques c’est l’essentiel de la garde robe et c’est souvent ce qu’on coud le moins. Je te souhaite une belle année 2019, d’être heureuse et en bonne santé. A bientôt.

    Réponse
    • 09/01/2019 à 11:00
      Permalink

      Une très belle année à toi aussi et merci de ta fidélité ici 🙂

      Réponse
  • 04/01/2019 à 8:22
    Permalink

    Bonjour Elodie. J’ai beaucoup aimé ton article et je comprends ton sentiment. J’ai passé depuis longtemps le stade des enfants en bas âge (maintenant je suis grand mère, que du bonheur), mais je travaille à plein temps et je suis frustrée de temps pour moi. Mais ces jours-ci je suis en vacances et je m’éclate niveau couture.
    Ta jupe chardon est vraiment très belle. Le tissu est très classe et les boutons des petites merveilles. Personnellement, je trouve la longueur parfaite. Elle présente un bel équilibre. Je ne vois pas vraiment le problème que tu évoques au niveau du boutonnage. Tu as tout bon. Continue comme ça.

    Réponse
    • 09/01/2019 à 11:00
      Permalink

      Merci beaucoup 🙂 Je pense que le souci ne se voit pas sur les photos, mais “en vrai”, ça baille vraiment. en tous cas merci beaucoup pour tous ces compliments!

      Réponse
  • 18/01/2019 à 11:56
    Permalink

    Très jolie jupe Chardon ! Elle te va à merveille en plus 🙂 J’avais complètement oublié que Sandra avait réalisé un hack “confortable” du modèle, et comme toi, je suis toujours aussi fan de ses articles et j’espère qu’elle reviendra plus souvent sur son blog.

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.