Veste à capuche couture pour homme

**** La veste à capuche, couture du livre Monsieur, couture pour Homme ****

Je suis ravie de vous retrouver aujourd’hui pour inaugurer une toute toute première sur mon blog: de la couture pour homme!

Non, vous ne rêvez pas! Il va peut être neiger par ici, car je n’avais encore jamais passé le cap de coudre pour mon homme. Je m’étais mis en tête de lui offrir une chemise faite maison pour Noël mais le temps a filé et je n’ai pas réussi à me dégager suffisamment de temps pour le faire. Je vous avoue que depuis quelques temps, je me sens un peu coupable: tant de couture pour moi et pour les enfants ici, et rien pour mon chéri, c’est pas très sympa. Il a même dit à un couple d’amis qui lui demandaient si je cousais parfois pour lui que je ne lui faisais “que dalle” (private joke depuis entre nous). Gros moment de solitude pour moi, et il fallait que je remédie à ça!

Mais comme je vous le disais, je n’arrivais pas à passer le cap, tout simplement par peur de me planter de taille. Et aussi parce que j’avais peur que ça ne plaise pas à mon chéri (que l’on remercie d’avoir pris la pose, je compte sur vous pour lui laisser des mots gentils, mais pas trop non plus, hein, je tiens à le garder à la maison huhu!).

Veste à capuche couture pour homme
Oui, je vis avec Tobey Maguire!
Veste à capuche couture pour homme
Veste à capuche couture pour homme

J’ai mis tellement de temps avant de comprendre comment je pouvais construire des vêtements adaptés à mon corps, que j’avais peur de passer un temps infini à coudre des vêtements importables pour lui. Finalement, avec le recul, j’ai envie de vous dire que c’est plus facile et accessible que la couture pour femme, puisque souvent les hommes ont quand même moins de courbes (et c’est le cas de mon homme!) et du coup il y a moins d’adaptations à faire. Pour cette veste à capuche, je n’ai fait aucune adaptation, du coup comme vous pouvez le voir, la carrure est un peu large, mais c’est du à mon choix de taille, je vous en reparle juste après.

Veste à capuche couture pour homme
Veste à capuche couture pour homme

Lorsque Maud Vadon, l’auteure du livre, alias bisoudoudou sur Instagram, m’a contactée pour parler de son nouveau livre, j’ai tout de suite accepté car j’avais aperçu un exemplaire à la Grande Mercerie en Novembre et les patrons me faisaient bien envie! Et j’avoue que je me suis dit que ça me donnerait une occasion de me mettre un coup de pied où je pense pour enfin me jeter à l’eau!

Elle m’a donc proposé de vous présenter la veste à capuche pour mon homme (je n’ai donc pas choisi le patron à réaliser mais je comptais faire celui ci, et/ou une chemise) et de vous en parler ici: le livre m’a été offert pour l’occasion, ainsi que le matelassé de la boutique We Fil Etik et de la mercerie provenant du site Mercerie Extra. Merci à tous des deux d’avoir participé à cette opération, je vous conseille les tissus d’Aurélie qui sont ce que l’on peut trouver de mieux en terme de sélection de tissus bio, je trouve, et pour Eric, c’est simple, vous trouverez tout chez lui!!!

Comme je suis un peu un dictateur, je n’ai pas laissé mon homme choisir la mercerie (je ne suis pas sûre que ça l’intéressait beaucoup), donc j’ai tout choisi moi même, et contrairement à Clotilde, j’ai mis des stop cordons sans lui demander son avis (oups!). J’ai tout choisi en argenté car c’est vraiment ce qui va le mieux avec le noir je trouve, j’ai pris une fermeture de 55cm, comme préconisé dans le livre, qui s’ouvre des deux côtés.

Je n’ai pas testé ce patron en amont, et je vous propose ici la version finale comprise dans le livre, paru aux éditions La Plage (vous pouvez retrouver le livre ici).

Monsieur Couture pour Homme, Maud vadon

Pour mon homme, au vu du tableau des tailles, je suis partie sur la taille M, taille qu’il porte dans le commerce. Comme je vous le disais, et comme vous le verrez sur les photos, au niveau carrure c’est un peu large : à ce niveau là il correspondait plutôt à une taille S sur le tableau, mais comme ses autres mensurations collaient à la taille M, j’ai choisi de ne pas faire d’adaptation et de tout faire dans la même taille, d’une part car je n’avais pas le temps de faire une toile et d’autre part je me suis dit que ça lui permettrait également d’être à l’aise dans la veste. La carrure un peu large a eu pour conséquence que les manches étaient un peu longues, je les ai donc raccourcies de 2 cm et c’est bien mieux ainsi. Pour tout le reste, je n’ai pas modifié le patron. J’ai simplement omis les coudières, car je ne suis pas très fan, et mon homme non plus, il préfère sans, mais c’est totalement personnel.

Veste à capuche couture pour homme

Parlons un peu tissus!

Pour tout vous dire, ici c’est noir ou rien, en dehors du travail mon homme ne s’habille quasi qu’en noir (un vrai rocker, et même un vrai métalleux!) donc c’est sans hésitation que j’ai choisi le noir, je voulais être sûre que ce soit porté!

J’en rêvais pour moi, je vous avoue tout: ce matelassé, j’avais déjà eu l’occasion de le coudre ( j’avais cousu une veste cannelle de Christelle Beneytout que je porte toujours), et il est tellement agréable à porter que lorsque j’ai vu qu’Aurélie en sortait une version noire, j’avais bien envie de m’en commander un petit coupon. J’ai bien lavé mon coupon avant de le coudre, et j’ai utilisé le noir en tissu principal ainsi qu’en doublure (black is the new black!).

Ce molleton est juste un doudou et il est super agréable à porter, très souple et de très grande qualité, personnellement je suis convaincue par sa qualité depuis de nombreuses années.

Veste à capuche couture pour homme
Veste à capuche couture pour homme

J’ai alterné entre la recouvreuse et la machine à coudre et j’ai pu réaliser la veste sans encombre. Il faut quand même être attentive au montage, puisqu’il y a une fermeture éclair à poser, une doublure pour les pans de devant, et la capuche à poser. J’ai plus ou moins suivi les explications (j’ai fait un peu à ma sauce pour certains passages), et je n’ai pas eu de difficultés, ceci dit certains passage ne sont clairement pas accessibles aux débutantes de mon point de vue.

Les planches de patron sont au nombre de 2, imprimées recto-verso, elles sont très claires, chaque patron est représenté par une couleur, je n’ai eu aucune difficulté, sauf pour le décalquage de la ceinture: déjà, je n’ai pas fait attention en recopiant cette pièce et le symbole classique de la coupure sur le pli (la “double flèche”) n’est pas celui employé dans le livre, il est simplement précisé “milieu du tissu” et je n’ai pas fait attention, j’ai coupé la ceinture…. pas sur le pli. Petit moment de lose quand je m’en suis aperçue, mais ouf, j’avais assez de tissu pour recouper la pièce. En ce moment, je ne sais pas où j’ai mon cerveau mais sur TOUS mes projets de couture, je me plante en découpant au moins une pièce… J’avoue que c’est un peu lassant quand je dois recommander un mini coupon pour mes étourderies, heureusement que cette fois j’ai pu gérer dans mes chutes!

Personnellement, j’adore le look final du gilet, qui fait penser à un perfecto quand il se porte ouvert (parfait pour mon rocker d’amoureux, qui m’a même dit qu’on disait quand c’est ouvert, que c’est en “pledge” – ?!?), lui aime beaucoup aussi, simplement il trouve la capuche un peu large. C’est vrai qu’elle paraît un peu large par rapport à un gilet classique mais sinon, on aime beaucoup la coupe du gilet.

Veste à capuche couture pour homme
Veste à capuche couture pour homme

J’espère que cette revue d’un nouveau genre vous aura plu et n’hésitez pas à laisser un petit mot à mon homme pour l’encourager à poser plus souvent ici, il fait ça bien, non?!?

P.S. : Devinez qui voulait absolument être sur les photos?

Veste à capuche couture pour homme

Gilet Cannelle de Christelle Beneytout

Hello!

Tout d’abord, je voulais vous remercier pour votre accueil sur mon article à propos de ma garde-robe capsule, j’espère vraiment pouvoir m’y tenir et vous proposer des projets jolis à voir (et surtout portables!).

C’est vraiment très enrichissant de lire vos avis, ça m’a fait changer de position sur certains projets….

Mais bref, revenons à nos moutons, aujourd’hui, je vais vous présenter ma version du fameux gilet Cannelle de Christelle Beneytout.

Avec ce temps, impossible de passer à côté d’une cousette moelleuse à souhait, cosy et confortable, bref, un pyjama que l’on peut porter à l’extérieur !

Cannelle est un gilet ouvert (mais Christelle a proposé un pattern hackong pour en faire une veste si vous souhaitez le porter fermé), qui se coud dans un tissu extensible (pas de chaîne et trame donc), qui est ajusté mais pas trop, pour rester bien confortable^^.

Il esxiste deux versions du patron:

  • La version A avec un col fermé
  • La version b avec un simple fini roulotté.

Personnellement j’ai choisi la version A car c’est celle dont le rendu me paraissait le plus joli (les goûts et les couleurs ^^).

12-dsc08657

Cannelle est un patron qui va du 32 au 52 et j’ai cousu la taille 46, qui est ma taille habituelle.

J’ai acheté le patron PDF mais sachez que si vous n’aimez pas les PDF, le patron existe également en patron papier.

Je pense que si vous suivez un petit peu les blogs couture, vous verrez que j’ai totalement pompé cette version sur celle de Lise Tailor!

09-dsc08639

A vrai dire, j’ai envie de réaliser Cannelle depuis longtemps, mais tous les autres projets passaient systématiquement avant ce joli petit gilet…. Je ne sais pas pourquoi…

Puis, récemment Christelle a proposé des “hackings” pour adapter Cannelle à sa morphologie et en faire des versions différentes telle que la veste, etc.

Cette nouvelle présentation que j’ai pu admirer sur plusieurs blogs a été le déclic: il fallait que je m’attèle à Cannelle ! Je vous avoue que la rapidité de réalisation que j’espérais y a été pour beaucoup 🙂

02-dsc08613

Et puis, il y a eu la version de Sandra, et puis celle de Lise… Sur laquelle j’ai totalement craqué, comme vous pouvez le constater!

11-dsc08651 10-dsc08649

J’ai utilisé un matelassé terre de Sienne, de la marque We filEtik, d’une superbe couleur ocre. 13-dsc08668

Je vous avoue que le prix de revien du gilet est vraiment élevé…

Mais personnellement je suis prête à mettre un prix plus élevé dans un produit fabriqué en France et d’une telle qualité.

06-dsc08630

Pour ce qui est du patron, j’ai coupé toutes mes pièces et cousu l’ensemble avant de prendre le soin de lire d’autres avis sur le patron…

Et on a frolé la cata!

Il me va très bien, mais en le passant pour la première fois, j’ai bien flippé: les manches étaient vraiment étroites!! 

05-dsc08627

Finalement elles se sont détendues et je peux porter mon gilet avecun tee shirt manches longues dessous mais j’ai vraiment eu chaud…

Pourtant, plusieurs filles l’ont déjà dit, c’est écrit dans des revues de blogs, sur les explications du patron (oui, mais, bien sûr, j’ai coupé mes pièces avant de lire les instructions!)… Mais quand on est pressée et tête en l’air on passe à côté de tout ça…

Donc les filles si vous avez des bras costauds, pensez à mesurer votre tour de bras et éventuellement à ajuster le patron grâce au tuto proposé par Séverine Ici.

Perso je pense que pour le prochain (car oui, je pense qu’il y aura un prochain), je rajouterai un à 2 cm à chaque manche pour être bien à l’aise, car cette fois j’ai eu de la chance avec mon tissu mais ce ne sera pas toujours le cas!

Lorsque j’ai fini mon gilet, j’ai quand même regretté l’absence de poches, puis, finalement je pense que le modèle est plus sobre et plus sympa sans poche.

J’ai cousu presque l’intégralité du gilet à la surjeteuse (mis à part l’ourlet du bas du corps et des manches) et c’est vraiment rapide à faire comme cousette.

Le seul bémol: avec l’épaisseur du tissu ma surjeteuse a eu un peu de mal à gérer lors de l’assemblage du col au corps.

Mis à part ça pas de difficulté particulière…

Si vous n’avez pas de surjeteuse, Christelle explique dans son patron comment coudre Cannelle à la machine à coudre et Kokechic a fait un pas à pas sur son blog  à cette fin.

14-dsc08676

J’aime beaucoup ma nouvelle veste car c’est typiquement le genre de vêtement que je porte au quotidien et je suis ravie d’avoir trouvé un patron au top pour remplacer mes veste vieillissantes.

Pour tout vous dire, j’avais hésité avec le patron Oslo, de Seamwork (c’est un magazine de couture mensuel et digital qui est géré par la marque de patrons Colette), mais je trouvais le tomber du gilet Oslo un peu trop “mou” ou “flasque”, je ne sais pas trop comment l’exprimer, par rapport à Cannelle.

Et les jolies versions de Cannelle que j’ai vues partout ont fini de me convaincre.

08-dsc08637

Je savais d’avance que ce patron allait être un top pour moi et je me demande juste pourquoi je ne l’ai pas fait avant?!

Et vous, que pensez-vous de Cannelle? Vous l’avez déjà réalisé?

J’espère qu’il vous plaît autant qu’à moi et je vous donne rendez-vous très bientôt, pour du tricot cette fois!

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer