Nénuphar et givre

Je vous présente (enfin) ma toute première version de la veste nénuphar !!

Il serait temps, 3 semaines après la sortie du patron!

Pour cette version, j’ai un peu tout fait à l’envers, puisque j’ai choisi pour ma version A (manches 3/4 et poches plaquées) un tissu qui serait plutôt conseillé pour la version B… Comme souvent, je ne me suis même pas préoccupée des recommandations tissus avant de coudre ma veste et je suis partie dans mon idée tête baissée… Finalement, ce n’est quand même pas raté et j’aime beaucoup le rendu de cette veste super confortable!

Si jamais ça vous intéresse ceci dit je vous donne l’article de Deer and doe sur vos choix de tissus:

Choisir un tissu pour Nénuphar

La version A est simple et rapide à coudre, un peu de minutie pour le col mais vraiment rien de très technique ici! C’est un projet idéal pour débuter je pense.

Je n’ai rien changé au patron, car c’était ma version test (taille habituelle chez Deer and Doe pour moi, soit le 48), et depuis pour la version finale, les emmanchures ont été reprises pour tomber bien sur les épaules.

J’ai donc réalisé ma veste dans une jolie viscose d’Atelier Brunette, couleur Ocre, que je réservais plutôt pour une robe au départ, mais en fait je ne sais pas, le patron de robe ne me venait pas donc, je me suis dit que j’allais faire Nénuphar avec. Bon, ok c’est pas le bon tissu mais j’aime trop cette veste quand même! Elle est cosy, je m’y sens super bien et elle est idéale pour la saison du printemps, et pour l’été aussi pour les petites soirées un peu fraîches!

Pour l’occasion, je voyais absolument (obsession quand tu nous tiens!) un look avec une robe Givre marinière….

Je ne voulais pas prendre les photos avant d’avoir ce look entièrement réalisé et voilà, c’est chose faite! J’ai pris un jersey rayé lurex de chez Little Fabrics, qui est un peu fin pour givre (je ne la porterai peut être pas seule), mais qui a un rendu vraiment au top du top avec Nénuphar! La combinaison parfaite! Pour Givre j’ai également pris ma taille habituelle, et j’ai réalisé la version B (parfaite pour l’été), et donc sans empiècement. J’ai tout assemblé à la surjeteuse, et j’ai fini mes ourlets et surpiqures à l’aiguille double, as usual.

 

Pour le shooting des patrons, je porte une robe givre avec une veste Nénuphar, et je trouve l’association au top du top, et je suis vraiment contente d’avoir pu la reproduire!

Je n’ai pas grand chose à rajouter sur Nénuphar, je vous ai déjà tout raconté dans mon article précédent donc je ne vais pas vous faire le roman habituel!!

*** Narcisse, le pantalon de l’été ***

On continue aujourd’hui la présentation de la nouvelle collection Deer and Doe avec ma …. troisième version du Pantalon narcisse ! Oui, la troisième, je vais tout vous expliquer!

Narcisse est un pantalon large à taille haute avec des bandes décoratives sur les côtés, ce qui fait tout son charme de mon point de vue (et qui allonge les jambes au passage).

 

 

Personnellement, je porte plusse robes que de pantalons, et quand c’est le cas, je ne porte que des tailles hautes, même pour les jeans, c’est ce qui convient à ma morphologie comme j’ai des hanches hautes. Si je porte un pantalon taille basse, la “taille” arrive en plein sur mes hanches et c’est…. Très moche!

Ce que j’aime avec Narcisse, c’est sa largeur, qui me rappelle les pantalons que je portais au lycée et que j’adorais. Les pantalons larges, c’est la vie, on se sent hyper à l’aise dedans, en plus comme la patronage est très bien fait, la ceinture ne serre pas la taille mais elle reste pourtant très bien en place. Pour moi c’est le top!

Je vous préviens d’avance, ce pantalon est une pièce relativement technique, en raison des poches passepoilées au dos, de la braguette, et de la pose de la ceinture. Rien d’insurmontable bien sûr, mais attention au repassage qui est capital pour avoir un rendu très propre. Avec de la patience et de la minutie, ça se fait très bien mais peut être que si vous débutez, vous préfèrerez un ouvrage plus rapide à coudre…

Pour Narcisse, le choix du tissu est capital, je vais vous expliquer pourquoi: tout d’abord, les filles ont fait un article sur le choix du tissu pour le pantalon Narcisse ici, que je vous conseille d’aller lire.

Surtout, pas de tissu strech pour Narcisse: ça a été ma première erreur lors du test, un tissu un poil strech (que je destinais à un Safran), et que j’ai pensé pouvoir utiliser pour Narcisse. Le rendu était moche, il faut le dire: le tissu était trop mou, et le côté strech du tissu a fait que le pantalon était beaucoup trop grand…

 

Mon second essai était mieux, un tissu sans aucun élasthanne, le rendu était meilleur mais il était trèèèèès transparent… Et la ceinture était trop large… Exit donc cette seconde version, et c’est donc ma version finale que je vous présente aujourd’hui.

Je l’ai réalisée dans un tissu en lin brique de chez Little Fabrics: je suis vraiment fan de cette couleur pour cet été, c’est la “it” couleur de la saison et surtout, quel confort!!!

Le lin est relativement épais, ce qui lui donne un très joli tomber et qui donne tout son caractère au pantalon.

Les grandes poches, c’est la vie !

Je suis désolée d’avance pour les plis sur le pantalon mais bon, le lin se froisse tellement vite: je l’ai repassé juste avant les photos mais j’ai eu des plis malgré tout!

 

Je reviens à mon histoire de ceinture trop large, comme je suis très cambrée, j’avais également fait cet ajustement pour Safran, la ceinture est réduite de quelques cm ainsi que les hauts du dos (pinces un peu plus larges et quelques cm rabotés sur les côtés). Ce n’est absolument pas du au patron mais complètement à ma morphologie. Aussi, je vous conseille de faire une toile avant de partir sur votre version définitive. Je ne sais pas si les filles ont prévu un article pour adapter Narcisse à sa morphologie, mais il existe déjà plusieurs articles similaires pour Safran, que vous pouvez retrouver ici.

Pour ce qui est de la longueur, je l’ai un peu raccourci par rapport à la version présentée sur le shop de Deer and Doe, car je suis petite et je veux pouvoir porter Narcisse avec des chaussures plates. Je pense plutôt le porter avec les beaux jours, et j’ai plus tendance à porter du plat l’été!

Si vous voulez trouver quelques idées d’inspiration pour Narcisse, il y a également un tableau Pinterest à retrouver ici. J’aime toujours regarder plein d’inspirations sur Pinterest, ça me donne tellement d’idées de looks (parfois trop d’ailleurs!).

Pour ma part, j’ai cousu un top Ogden Cami de la marque True Bias pour me faire une tenue complète (plus facile à assortir sans se poser de questions!).

Je trouve que l’ensemble est trop mignon, et pile dans les couleurs que je veux pour cet été!

Mon top a été réalisé dans un coupon de coton Rifle Paper Co (amour éternel pour ces collections plus belles les unes que les autres), que j’aime telllemmmeennnnnnt (j’ai mis du temps à me décider pour couper dedans!), acheté dans la boutique Un chat sur un fil, et j’ai coupé la taille 16.

Sur les photos ça ne se voit pas tellement, mais je trouve qu’il baille à l’emmanchure et je ne sais pas trop d’où ça vient… Est ce qu’il manque des pinces poitrines? Est-ce-que j’aurais du faire la taille au dessous? Je ne sais pas trop, pour le prochain je vais tester la taille en dessous et on verra le résultat.

C’était ma première expérience avec la marque True Bias, le patron existe seulement en anglais, mais il y a de nombreux schémas, c’est très bien expliqué et les techniques sont vraiment top, le patron est très qualitatif.

Je me répète mais c’est quand même dommage, avec tous les patrons de top à bretelles qui existent, de devoir se tourner vers des marques étrangères pour pouvoir trouver ma taille… Je trouve ça un peu désolant et ce serait bien que plus de marques de patrons aillent au delà du 44 ou du 46…

J’espère que ma version de Narcisse vous aura plu, moi je vois déjà une autre version en coton rose, et aussi une à fleurs, bref, comme pour Myosotis je vois mille versions possibles!

 

*** Robe Aldaia Pauline Alice ***

Hello!

On continue la semaine Pauline Alice sur le blog avec ma première robe Aldaia, et je dirais même que c’est ma robe chouchou!

Avec la robe Arum que je vous ai présentée il y a quelques jours, ce sont vraiment deux basiques incontournables de ma garde robe et je ne vais pas vous mentir: ça fait du bien de coudre des vêtements qu’on a envie de porter tout le temps!

 

J’ai toujours aimé coudre des robes, ça a été vraiment un déclic en moi lorsque j’ai découvert les patrons indépendants il y a quelques années maintenant et surtout les robes Aubépine et Moneta, deux gros coups de coeur pour ma garde robe. Depuis, mes cousettes sont un peu élimées et il était plus que temps de les remplacer par des vêtements un peu plus frais et j’ai eu le coup de coeur lorsque la robe Aldaia est sortie il y a maintenant un peu plus d’un an. Depuis, on a pu voir les versions fleurir par ci par là, toutes plus belles les unes que les autres, et je savais qu’il m’en fallait une.

Aldaia, c’est un patron génial car il permet une multitude de possibilités: vous pouvez choisir le buste avec différentes encolures (un col V, une encolure ronde ou cache-coeur), différentes jupes (une jupe mini et près du corps, une jupe midi et près du corps ou une jupe courte patineuse) et manches (pas de manches, manches courtes ou 3/4): 27 patrons en un, qui dit mieux?

J’ai même envie de dire qu’il y a encore plus de possibilités car j’ai personnellement choisi des manches longues (j’ai simplement rallongé le patron des manches longueur 3/4 pour en faire des manches longues), bref des possibilités quasi infinies, et la certitude que vous y trouverez votre bonheur.

Ce qui m’a attirée avant tout sur Aldaia c’est l’encolure cache-coeur: c’est le genre d’encolure que j’adore, mais j’ai toujours peur que le décolleté soit trop prononcé. Or vous pouvez le voir sur les photos, le décolleté est bien plaqué et ne révèle rien d’indécent, c’est vraiment ce qui m’a décidée pour me lancer lorsque j’avais vu des versions proposant ce type d’encolure.

Pour moi, les découpes princesses associées à l’encolure cache-coeur donnent un rendu un rien sexy, très féminin et sophistiqué.

Bien sûr, comme d’habitude, j’ai mis du temps avant de me lancer, et je dois être la dernière de toute la blogosphère à vous proposer ma version, mais je suis tellement ravie du résultat que je pense en refaire encore d’autres (et pourtant j’en ai déjà 3 à mon actif!). Cette première version était ma robe de Noël, que j’ai eu beaucoup de plaisir à porter pendant les fêtes. J’ai eu énormément de compliments sur elle et j’en suis plus que ravie!

  • Choix du tissu:

La robe Aldaia est prévue pour être réalisée en tissu extensible, l’aisance du patron étant négative il vous faudra choisir un tissu en jersey qui possède entre 20 et 30% d’élasticité (idéalement milano).

Pauline vous a préparé ici une petite vidéo pour calculer l’élasticité de votre tissu pour savoir s’il conviendrait pour la réalisation d’Aldaia.

La première que je vous présente a été réalisée dans un jersey Milano, couleur Baies écrasées, qui vient de chez Little Fabrics. Cette couleur, non mais cette couleur! J’en suis dingue, et je trouve qu’elle est pile dans ma palette de couleurs!

Malheureusement, ce coloris est épuisé mais vous pouvez retrouver d’autres couleurs de ce même tissu et je vous le recommande vivement pour Aldaia, il est d’une qualité dingue, il n’a pas bougé depuis que j’ai réalisé la robe et il tient parfaitement au lavage.

Comme Pauline et Anne l’ont expliqué dans leurs articles respectifs, le jersey Milano est idéal pour ce patron: il ne marquera pas vos petits défauts et accessoirement c’est une matière bien épaisse, parfaite pour l’hiver et la robe tient ainsi bien chaud. J’adore porter cette robe avec un gilet fluide par dessus, je me sens vraiment très à l’aise et à mon avantage.

  • La réalisation de la robe

Pour la réalisation de la robe, j’ai assemblé les hauts des découpes princesses à la machine à coudre, ainsi que quelques détails, mais la majorité de la robe a été faite à la surjeteuse.

Au passage, les marges de coutures sont déjà incluses dans le patron et sont de 1cm (personnellement je préfère quand les marges de coutures sont incluses car ça m’évite de les rajouter, ce que j’oublie systématiquement de faire ^^), ce qui est une marge de couture “idéale” pour coudre à la surjeteuse.

Si vous n’avez pas de surjeteuse, pas de panique: vous pouvez réaliser la robe avec la machine à coudre, simplement la sur jeteuse permet de faire des finitions aux petits oignons. N’oubliez pas si vous utilisez la machine de bien utiliser des aiguilles spéciales pour coudre le jersey (elles ont un bout plus rond que les aiguilles classiques pour éviter de trouver votre jersey).

D’ailleurs, en parlant de finitions, j’en ai fait mention dans mon dernier épisode de podcast couture (que vous pouvez retrouver en vidéo ici), pour les finitions j’ai utilisé du fil mousse venant de chez Mercerie Extra pour les fils se trouvant dans les deux boucleurs de ma surjeteuse.

Je trouve le rendu super propre et très bien fini, ce fil permet de recouvrir le bord du tissu de manière douce et le rendu est impeccable (si vous voulez en savoir plus sur la couture du jersey et toutes les petites techniques nécessaires, je vous recommande vivement le livre de Marie Poisson, Coudre le Strech, qui est une véritable mine d’informations!).

Le reste des finitions a été fait à l’aiguille double pour la surpiqûre de l’encolure, et pour les ourlets.

Le fait que le vêtement soit en jersey et peut être assemblé à la surjeteuse rend la couture très rapide et efficace, idéal pour faire une petite robe dans le week-end.

Cependant, si vous êtes débutante et que vous souhaitez vous lancer en jersey, peut être vaut il mieux choisir un patron plus simple et basique ( bien sûr rien n’est insurmontable quand on débute si on est motivé mais c’est plus gratifiant de commencer par un patron accessible et facile!). Ce n’est pas non plus un patron très difficile à mon sens mais il nécessite un peu de technique.

  • Impression du patron

Pour Aldaia, je suis partie sur une version PDF du patron, que j’ai fait imprimer chez Copy Sew, un site qui proposait d’imprimer sur papier vos patrons PDF, mais qui est désormais fermé.

Au final c’était une idée relativement mauvaise de ma part: le site copy sew était très bien, je n’ai eu aucun problème avec mais j’ai voulu faire imprimer plusieurs planches de patrons pour me permettre de faire plusieurs versions, ce qui a fait grimper la facture et je crois que je m’en suis sortie plus cher au final que le patron pochette, ce qui est un peu con de ma part vous en conviendrez!

Bref, ça m’a permis de ne pas avoir à décalquer le patron, car j’avoue que je ne suis pas une grande fan des PDF en général.

Si vous souhaitez faire comme moi, copy sew n’existe plus mais il y a d’autres sites permettant de faire imprimer vos patrons, et notamment un autre que j’ai testé, le site Patternsy qui vous permet d’imprimer des patrons que vous avez au format PDF sur un papier spécial patrons de couture, un papier de soie fin. La qualité et le service sont impeccables mais je vous conseille tout de même de vous renseigner sur le prix avant d’acheter: ne faites pas la même boulette que moi!

  • Le choix de la taille et la toile

Le patron de Pauline existe de la taille 34 à la taille 48. Je suis donc partie sur la taille 48, celle ci correspondant à mes mensurations. Je n’ai pas fait de toile et j’ai coupé directement dans mon tissu (oups!), finalement les manches que j’avais rallongées un peu moi même étaient trop larges à mon goût (j’aime quand mes robes sont près du corps et pas trop loose) donc j’ai repris les manches pour les resserrer un peu, ainsi que les côtés du buste. Mais vraiment rien de méchant: le patron est parfait tel qu’il est, les explications sont très bien faites (vous avez même des schémas pour vous aider pour l’assemblage) et je n’ai eu aucun souci d’ordre technique!

Bref, ce patron est un must have et je reviens très vite avec la version suivante ;).

J’espère que ce petit tour d’horizon du patron vous aura plu et n’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez!

 

 

*** Safran mon amour ***

Hello!!!!

Aujourd’hui je suis super contente de venir vous parler de mon jean Safran, LE pantalon de Deer and Doe!

Ma première version n’était pas très réussie à mon goût, j’avais donc très envie de me faire enfin un Safran digne de ce nom.

Si vous vous souvenez, j’avais prévu une réalisation de Safran pour le challenge de Clotilde “ma garde robe Capsule”.

Je ne suis absolument pas à jour dans ce challenge, je dirais que j’en suis à peu près à la moitié des réalisations que j’avais prévues, car je me suis laissée aller dans une période sans motivation pour la couture. Maintenant que cette motivation est de retour, je ne la lache plus!!

J’ai cousu cette version depuis un moment maintenant, environ 6 mois je dirais. Ce qui est bien c’est que du coup j’ai un peu de recul pour vous en parler sur la durée:

C’est cimple, j’adore ce jean, je me sens tellement bien dedans!

Je l’ai réalisé dans une gabardine noire strech très solide (testé et approuvé depuis plusieurs mois que je porte régulièrement ce pantalon!!), de chez Little Fabrics, une valeur sûre en matière de fournisseur pour moi. Le tissu a très très bien tenu sur la durée et il est vraiment d’une très bonne qualité.

Le noir étant un peu difficile à prendre en photos, vous n’aurez pas de “gros plan” sur les finitions, mais c’est promis, je me suis appliquée 😀

Je me suis un peu emballée au niveau des tailles: j’ai cousu un 46 1/2 en mode “ça va passer” et en fait c’est un poil juste.

Il faut vraiment que j’arrive à me mettre dans la tête que je suis bien dans la taille 48 et qu’il faut oublier le 46, en tous cas pour le moment… Et surtout en couture car dans le commerce c’est toujours le 46 ma taille habituelle.

Je ne sais pas pourquoi je me suis entêtée à vouloir faire moins large, une question d’égo sûrement!!

Résultat, je suis un peu serrée à la taille mais malgré tout, la qualité du tissu fait que j’adore le porter, je me sens complètement “galbée” et mise en valeur quand je le porte.

C’est simple, plus aucun jean du commerce (ou presque…) ne trouve grâce à mes yeux depuis que j’ai rencontré Safran! J’ai également fait une autre version en jean à pois, qui a bien tenu le coup, mais qui commence sérieusement à fatiguer à cause du frottage de cuisses (snif!).

Ce dernier est plus élastique que le noir que je vous présente aujourd’hui et du coup il est d’un confort AB-SO-LU!!! La clé de Safran réside vraiment dans l’élasticité du tissu, ça peut vraiment tout changer niveau confort de votre vêtement.

Pour rappel, Eleonore et Camille ont fait un article sur l’élasticité des tissus lors de la sortie de Safran (ici!!)

Je n’ai pas eu de difficulté majeure pour faire cette version, qui est ma 3ème, c’est un peu minutieux, mais rien d’insurmontable à mon goût.

J’espère que ce court article vous aura plu, j’ai encore pas mal de réalisations en retard à vous montrer, du tricot, de la couture, et des nouveaux patrons qui sortent tout bientôt (youpi!!)

A bientôt

Elo.

 

 

 

Enregistrer

Ma garde-robe capsule 2017

Hello!

Comment allez-vous?

Je vous souhaite pour cette nouvelle année le meilleur:, la santé, le bonheur, du temps à partager avec vos proches et du temps pour vous aussi, c’est important!

J’espère que vos fêtes de fin d’année se sont bien passées, pour ma part elles ont été très belles: quoi de mieux pour passer à la nouvelle année qu’une soirée avec des amis très chers et une partie de time’s up jusqu’à 5 heures du matin?!

En ce qui me concerne, je n’ai pas pris de bonnes résolutions, mais dans la liste de mes envies,

  • J’aimerais parvenir à alimenter mon petit espace plus régulièrement (je couds pas mal mais je n’ai pas toujours le temps de prendre des photos),
  • Faire des efforts en rangement et organisation de la maison (ce qui est bien dans ce domaine c’est que ma marge de progression potentielle est immense ^^)
  • Faire la paix avec mon corps, encore et toujours,
  • Atteindre quelques objectifs en matière de couture: me coudre quelques pièces de qualité ^^

Et aujourd’hui c’est de ce dernier sujet dont nous allons parler.

Clotilde a lancé un challenge sur les réseaux sociaux il y a déjà quelques temps maintenant (je suis certaine que vous êtes déjà toutes au courant mais on ne sait jamais, si certaines vivent dans une grotte!), et ce challenge m’a tout de suite parlé: l’objectif est de coudre 12 pièces dans l’année:

  • Un pantalon
  • Un haut en jersey
  • Un haut chaîne et trame
  • Une robe
  • Un short
  • Une jupe
  • Une chemise
  • Une combinaison
  • un manteau
  • Une veste
  • Une pièce de lingerie
  • Un maillot de bain

Le principe est donc de coudre un patron par mois et par catégorie de vêtements, et de le publier ici le dernier jour du mois.

Clotilde laisse une grande marge de manoeuvre pour nous organiser dans la réalisation de ce challenge, et là je dis mille fois OUI! car je me sens souvent trop restreinte dans ce genre de challenge!

Ce qui m’intéresse avant tout, c’est de pouvoir coupler cette démarche avec toutes les recherches que j’ai effectuées sur le Wardrobe Architect, et de se constituer une garde robe de basiques portables au quotidien.

(Mon article sur le Wadrobe architect ici)

Avec le temps, je me suis aperçue que ce qui me motive avant tout pour coudre une pièce sont les éléments suivants

  • son intégration dans mon dressing,
  • la qualité du tissu qui va rester dans le temps,
  • son confort,

J’ai donc repris les patrons en ma possession, mes envies de couture, et mes objectifs en matière de garde robe capsule, et j’en ai déduit que j’ai besoin de pièces “basiques”, comme le pantalon noir, la chemise blanche, etc.

Je porte peu de robes en ce moment et j’ai envie d’ettoffer mon dressing avec plus de pantalons (Safran forever!), et des tee shirts et tops casuals, sans être trop décontractés car je veux pourvoir les porter au travail…

Mon objectif est donc double:

  • Me coudre des vêtements que je possède en trop petit nombre,
  • Me coudre des basiques, qui gardent une touche de féminité mais qui dont pratiques à porter.

Je vais vous proposer une liste que j’envisage de faire avec à chaque fois plusieurs options: je choisirai la version finale suivant l’envie du moment pour ne pas me sentir trop restreinte dans mes choix:

On commence avec le mois de Janvier!

  • Je pense commencer ce challenge par un pantalon: j’ai vraiment très envie de me coudre un SAFRAN pour l’occasion car je porte énormément les miens (le premier n’est pas au top mais le second que je dois vous présenter est génial, j’en suis fan!)

safran

  • J’aimerais également m’ateler au LAZO TROUSERS, le nouveau patron de thread Theroy: tout ce que j’aime en matière de pantalon est dans ce patron, et j’aimerais vraiment le tester, d’autant que je me suis déjà acheté un tissu pour…
    Même si je ne suis pas certaine de sa compatibilité avec ma morphologie… A voir donc!

lazo-trousers-17

  • Depuis le temps que j’ai envie de tester le GINGER JEAN, ce serait vraiment l’occasion… J’ai également le tissu en stock (qui a dit qu’il faut que j’arrête d’acheter du tissu?!)

ginger_jeans_envelope_proof-02

On continue avec Février

Le mois de février sera consacré à la chemise, deux projets dans mon viseur:

  • Une chemise REINA de Pauline Alice (qui sera parfaite avec Safran!) en viscose blanche (que j’ai en stock… No comment^^)
  • Ou bien une chemise Mélilot… Toujours avec cette viscose blanche!

197ab0bc09845b5ed446902e17090ef1

En mars, on sort la jupe^^

Et là, j’ai plusieurs envies

  • Une jupe BRUME en tissu néoprène/suédine kaki, qui me fait rêver mais je ne sais pas si le résultat sera à la hauteur de mes espérances… Nous verrons bien!!

fa20d9b7b6a3ab671089cc0da9fc2118

  • M’atteler enfin au patron d’Ivanne avec la 1001 perles! Je rêve d’une version avec des plis soleil de couleur grise, mais je n’ai pas le tissu, ni le patron…

imgp2563_retcarre800

  • La forme super originale de la jupe SAFOR de Pauline Alice me fait rêver mais là encore, je n’ai ni le patron ni le tissu…

technicaldrawingsafor

Le suspense est insoutenable pour vous, j’en suis sûre!

En avril, ne te découvre pas d’un fil, MAIS, prépare ta garde robe estivale!

Ce sera donc une petite robe pour les beaux jours, et là, j’ai plusieurs idées:

  • La robe Aldaia est aussi dans mon viseur, j’ai vu de très jolies versions et j’ai très envie d’avoir une robe cache coeur… Et j’ai le patron avec un joli tissu imprimé à “ancres”… Y’a plus qu’à!!

8091d17d78f994b65c861ea775fed61f

  • J’ai envie de pouvoir ENFIN me coudre une Centaurée! Depuis le temps que j’attends ce moment…

Je bave sur ce patron depuis sa sortie et je n’ai jamais pris le temps de le faire…

Je ne sais pas trop que tissu utiliser, j’ai un Batik rose en stock qui pourrait être très joli, quoi qu’un petit chambray denim ou bien encore un Liberty lui rendraient bien hommage…

Comme vous le constatez, je ne suis pas encore fixée, loin de là…

c3a04019d2f8cc66d1fb496107e3df91

  • Une robe Madeleine de République du chiffon, brodée, comme celle ci:

113435649Je n’ai pas de tissu en stock pour cette robe, que je vois bien en version grise et coton fin.

Là encore, trop de suspense les filles ^^

En mai, ce sera maillot de bain!!

Là, peu de doute, je suis fan du Bambshell Swimsuit depuis sa sortie, et j’adore littéralement la version de Camille:

bombshell_chapeau

J’ai le patron mais je n’ai pas (encore) le tissu, et si vous savez où trouver des tissus sympa pour les maillots, je suis preneuse!!

J’adore également le Sophie Swimsuit de la même marque mais je ne pense pas le faire cette année.

En juin, ce sera déjà le début de l’été

Je pense donc me lancer dans le short…

Mais pour le coup, je me réserve un petit joker pour vous en parler plus tard^^

En Juillet, on s’attaque à la lingerie.

Honnêtement, ce n’est pas ma priorité,je ne sais pas pourquoi mais la lingerie me fait très envie et à la fois j’ai peur d’un trop gros challenge technique (je pense que c’est pourtant accessible mais je fais un léger blocage).

Peut être que je changerai d’avis d’ici cet été, car j’aime beaucoup les patrons de la marque Ohhh Lulu…

Mais je crois que j’ai besoin avant tout de me plonger dans la technique, de lire en long, en large et en travers le blog de Marie Poisson à ce sujet, et je ne sais pas si je trouverai le temps…

En attendant je vais changer mon fusil d’épaule et me coudre un bodie Nettie.

A priori, on rentre quand même dans les “critères” lingerie et j’ai le patron depuis longtemps (ce qui me fait penser qu’il faudrait peut être songer à arrêter de collectionner les patrons et passer plus de temps à les coudre, en particulier pour la marque Closet Case Files Patterns!)

nettie-dress-and-bodysuit-pattern-sewing-pattern-envelope-cover-jpgPour ce body il me fadra donc trouver un jersey sympa (j’en ai un marinière qui pourrait donner un rendu pas trop mal!), qu’à priori je n’ai pas en stock…

En août on va préparer la rentrée et le retour de l’automne, avec une jolie veste

Dans cette catégorie, il y a tellement de choses qui me font envie, le plus dur sera donc de se décider…

J’avais tout d’abord pensé au Gilet Cannelle de Christelle Beneytout, mais finalement, j’avais tellement envie de le coudre qu’il est tombé il y a quelques jours de ma machine à coudre (et je le porte aujourd’hui même). Je vous le présente bientôt sur le blog (ou pas d’ailleurs vu la régularité de mes post…) et je vous en présenterai peut être même plusieurs car il est rapide à coudre et j’ai très envie d’en avoir d’autres versions.

Pour ce qui est de la veste, je pense donc faire un patron que je n’ai jamais cousu:

  • Mona de Wear Lemonade

make-my-lemonade-do-it-yourself-mona-perfecto-wearlemonade

La honte suprême si je vous raconte l’histoire de Mona puisque j’ai un joli jacquard fluo qui attend que je le couse (les pièces sont déjà coupées)… Depuis plus d’un an et demi… Ahem, c’est quoi ce bordel Elo?!

Ce serait donc pas mal de le finir (enfin …)

  • Lupin de Deer and doe

patron-veste-lupinJ’ai acheté le patron dès sa sortie mais je ne l’ai jamais cousu… Pourtant sa forme de petit perfecto léger en fait une petite veste de mi-saison parfaite….

Pour Lupin, je n’ai pas de tissu en stock et pas vraiment d’idée sur la couleur sur laquelle je pourrais partir…

En septembre, on prévoit le bon gros manteau!

Là encore, j’ai mille patrons en stock (au moins) et tout autant d’envies.

Ma priorité sera l’un des deux patrons suivants:

  • Le manteau QUART de Pauline Alice

3a

Comme pour les autres catégories, j’ai craqué sur ce manteau dès sa sortie et mon chéri m’a offert le patron pour mon anniversaire en suivant sa sortie.

Il serait peut-être temps de lui trouver un beau tissu pour lui faire honneur, non?!

  • L’anorak Kelly de Closet Case Patterns

kelly-anorak-jacket-sewing-pattern_envelope-cover-04Je n’ai ni le patron, ni le tissu mais je rêve d’une version bleu marine à pois blancs (vue sur Pinterest), et doublure en fourrure bien chaude…

8c8d1484a9bd8258a451c5752999f061

A voir donc comment je vais ettoffer mes envies!

En octobre, ce sera le haut en jersey!

A vrai dire c’est une de mes priorités actuellement donc je le ferai peut être avant, ou bien j’en ferai plusieurs, je ne sais pas encore.

Deux patrons s’offrent à moi pour le moment:

  • Plantain, parce que Plantain forever (j’en ai 4 et je les porte tous très régulièrement mais le tissu du bleu marine n’est pas confortable et le moutarde commence à vieillir après un usage intensif!)

J’ai un tissu léopard (oui oui!!) en jersey qui sera parfait pour l’occasion^^

patron-t-shirt-plantain

  • Le Bronte top parce que j’adore sa forme et que là encore j’ai acheté le patron, donc il serait vraiment temps de s’y mettre^^

il_570xn-611120159_9y47Cette version rouge me plaît beaucoup, et j’ai très envie de tester cette forme d’encolure !

En novembre, on va faire tout ce qu’il y a de plus classique avec un haut en chaîne et trame

Là, pour le coup je sèche un peu… Je ne sais pas trop si je le porterai, du coup je me laisse le temps de la réflexion et je vais chercher un peu d’inspiration par ci par là…

Si rien ne me tente, je remplacerai cette catégorie par une autre chemise (Bruyère?), ou une autre robe?

En décembre, on tente le tout pour le tout!!

Je ne vais pas me coudre de combi: le fit c’est jamais trop ça sur moi… Pourtant j’en ai une que j’adore porter, elle vient du commerce et plus précisément de chez COS… Je ne sais pas si elle me va ou pas mais j’adore l’avoir sur moi. Mais j’ai du mal à en trouver qui me plaisent et que je porterais au quotidien, du coup je pense que ça sort complètement de mes critères de garde-robe capsule…

Donc j’ai décidé totalement arbitrairement de remplacer cette catégorie par des…. CHAUSSURES!!! Oui, vous avez bien lu!!

J’ai acheté un kit pour faire mes chaussures moi même sur le site de Rebecca Meurin, des jolies derbies Léopard et il faut vraiment que je me mette un coup de pied au derrière pour les faire car celà me fait vraiment envie!

466328-797db4b1978c4b69b35acc2ffd915ff2Certainement le plus gros défi de l’année et pourtant celui dans lequel j’ai le plus hâte de me lancer!

Et voilà, ma présentation est finie!

Bravo à toutes celles qui sont arrivées à la fin et un grand merci à Clotilde: ce challenge m’a permis de redécouvrir plein de blogs, de prendre plaisir à lire des articles, ce qui s’était un peu effacé avec le développement d’Instagram.

Vive la couture et vive les blogs 🙂

P.S.: Je vous laisse avec les voeux d’Edouard Baer du 3 Janvier:

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer