*** Les tissus biologiques MARS-ELLE fabrics, Trop top Ivanne S et réflexion sur le monde de la couture ***

Je ne sais pas très bien comment commencer cet article: il y a quelques heures, je suis tombée sur un post Instagram dont le contenu était substantiellement le suivant: marre d’Instagram, de ces blogueuses vendues qui ne font que des partenariats et qui ont un avis positif sur tout…

Je vous copie-colle une partie d’un commentaire que j’ai pu lire sous ce post pour que vous vous fassiez une idée du débat :

“Je ne supporte plus tous ces non avis sur les patrons, parce que la marque a envoyé le tissu ou patron pour tester ! Et ce sont toujours les mêmes qui reçoivent alors que si les marques envoyaient à des utilisateurs lambda de leur compte, au moins on aurait des avis de couturières « normales ».”

Du coup, je vais vous le dire honnêtement, je me suis sentie visée…

Alors si vous le voulez bien, avant de vous parler de la cousette du jour, j’aimerais vous parler quelques instants de ce sujet: je ne l’ai jamais abordé sur le blog mais aujourd’hui j’aimerais mettre les choses à plat:

  • Je ne vis pas de mon blog, je n’en ai jamais vécu, je propose du contenu gratuitement et à disposition H 24 et c’est ma passion. J’ai commencé à publier des sew-along, j’ai bien envie de continuer, et les retours sont parfois infimes par rapport au travail fourni (les mêmes qui sont saoulées par les pubs sur Instagram, l’immédiateté et la surconsommation ne prennent pas la peine de laisser des commentaire sur les blogs avec des articles recherchés alors parfois on se demande pourquoi on fait tout ce boulot pour pas grand chose…). Parfois oui, il m’arrive d’être contactée par une marque qui me propose de m’envoyer un produit gratuitement : la plupart du temps je dis oui, SI ET SEULEMENT SI j’aurais accepté d’acheter le produit avec mon propre argent. Je ne suis JAMAIS rémunérée pour vous parler d’un article ou d’un patron sur mon blog, je ne suis JAMAIS forcée de parler ou pas de ce que je reçois sur les réseaux sociaux ou le blog, mon contenu n’est JAMAIS relu par une marque avant que je le publie et je n’ai JAMAIS eu aucune pression à ce sujet. Soyons clair, les enjeux sont quand même minimes en ce qui me concerne et ma liberté de ton est totale.

Mais je pose la question ici: est ce que c’est si mal de vivre de son blog ? (couture ou autre?) et si ça permettait à des personnes qui ne se reconnaissent plus dans leur travail de trouver une nouvelle voie et de s’épanouir? Il y en a peut être une ou deux dans la blogosphère et pour moi, ça ne les rend pas moins crédibles ni mois passionnées.

Quant à celles qui sont si critiques vis à vis des partenariats mais qui profitent de leur notoriété sur Instagram et leur blog pour lancer un shop avec des produits qu’elles cousent, haha, ça me fait (vraiment vraiment) doucement sourire: c’est pas un peu le même concept? Profiter de son audience pour d’une part recevoir des cadeaux, ou d’autre part revendre un produit, y a t il vraiment une si grosse différence que les unes sont des vendues et les autres simplement des filles qui aiment partager?

Bref, oui, je reçois parfois du tissu en cadeau (mais je vous rassure j’en achète beaucoup plus que je n’en reçois), mais ça ne change pas ma vie, mes ressources, ma façon de coudre, ni ma façon de voir mon blog, ni je ne ressens aucune pression pour en parler (je me répète mais je me sens totalement libre de mon contenu).

  • Je fais des tests de patrons (Deer and Doe, chez Machine et en tricot Lilofil pour les plus récents) et non des revues de patrons déjà testés et que je n’ai plus qu’à coudre et vous présenter: je reçois gratuitement la version test du patron, que j’imprime moi même en PDF et parfois mes versions tests sont foirées, le vêtement n’est pas portable (un détail bof, mauvais choix de tissu et j’en passe…) il ne reste qu’à jeter le tissu que j’ai utilisé (tissu qui provient de mon stock et que j’ai payé). C’est toujours avec les marques que j’apprécie que j’accepte de tester les patrons, donc la plupart du temps, je suis déjà convaincue au moment de recevoir le dessin technique: est ce pour autant que je suis vendue si j’ai un avis positif sur le patron ? Je ne pense pas…

Honnêtement, tester un patron de 16 €environ, ça ne me nourrit pas, ni ça ne remplit mon compte en banque, je trouve ça un peu fort qu’on dise que les blogueuses sont arrosées (on est pas non plus dans les blogs mode ou les chaînes youtube de beauté, il faut savoir raison garder).

Et tester un patron, est-ce que ça fait de moi une couturière anormale? Avant de devenir testeuse pour Deer and Doe j’étais déjà une immense fan de la marque et j’aimais tous les patrons sans exception… Du coup, forcément, quand un nouveau patron de cette marque sort, je suis facilement convaincue dès la réception du dessin technique: c’est mon style, ma taille, je me projette dedans…. Et du coup, j’aime vous en parler… Voilà, ça ne va pas beaucoup plus loin que ça… Ha si, il y a le plaisir de faire les photos pour Deer and Doe mais honnêtement, ça ne m’empêche pas d’avoir un avis sur la marque, j’ai un cerveau, j’arrive à voir si le vêtement me va ou pas (parfois il ne me va pas parfaitement mais je m’y sens bien et ça compte aussi…).

Et je sais faire la part des choses, j’ai une vie en dehors d’instagram et de mon blog (moi aussi!), et se faire critiquer pour partager sa passion mouais, c’est pas tellement plaisant…

  • Pourquoi il n’y a jamais d’avis négatif sur le blog: d’abord il y en a. Peu mais il y en a. Je préfère consacrer de l’énergie et du temps pour des choses qui peuvent me convaincre et vous inspirer, plutôt que de donner de la place ce qui ne me plaît pas et parler des cousettes non abouties. C’est comme ça que je vois les choses… Par exemple, j’ai été refroidie par un patron de “body” wear lemonade, j’ai donné mon avis honnête dans un de mes podcasts, et je trouve les patrons de cette marque souvent imprécis; autre exemple: je ne couds pas Aime comme Marie car je ne me reconnais absolument pas dans cette marque, tant dans les valeurs que dans les patrons souvent étroits même quand on choisit la bonne taille (j’en ai testé pas mal de la marque et j’ai du systématiquement tout mettre à la poubelle, sans parler des “scandales” ayant entouré la marque qui m’ont honnêtement rebutée de les coudre)… Je pense qu’il y a suffisamment de marques sur le “marché” des indépendants pour que chacune trouve son style et je trouve qu’on n’est pas forcément obligées de passer son temps à dire du négatif des marques qui ne nous correspondent pas (il y en a toujours), pour être forcément une personne honnête.

Parfois quand je lis les avis des nouveaux patrons sur Thread and Needles (le fameux fil de discussion sur les nouveautés patrons), je me dis que certaines n’ont absolument aucun respect pour les créatrices. On peut être honnête mais respectueu.x.se aussi. Je n’aime pas telle marque, mais je ne suis pas forcément là pour la sabrer un jour sur deux pour paraître plus “honnête”.

  • Pour le tissu c’est pareil: il m’arrive de moutonner, d’avoir envie du dernier tissu à la mode. Je me rends parfois compte de cette dérive, c’est parfois ridicule de nous voir coudre le même tissu encore et encore, j’ai conscience de cette overdose que je ressens aussi parfois. Et quand Rascol me propose 30€ sur leur shop et qu’en plus mes lecteurs peuvent aussi gagner un bon d’achat, pour moi c’est du gagnant-gagnant … Je vous fais pas un dessin mais c’est pas avec 30€ de fournitures qu’on se coud une garde robe entière hein! Le reste de mes commandes je les paye, et je suis une consommatrice comme vous, un peu dégoutée quand la viscose rose d’atelier Brunette froisse rien qu’en la regardant alors que le prix est faramineux. En revanche, la double gaze de la même marque que j’ai utilisée plusieurs fois est d’un confort absolue et d’une qualité de dingue, je ne vois pas pourquoi je me priverais de le dire… Bref, là aussi je pense qu’il faut remettre les choses dans son contexte: personnellement je n’ai encore jamais croisé personne qui porte un tissu Atelier Brunette dans la rue en même temps que moi, cette impression de faire “comme tout le monde” reste encore assez relative, non?

Bref, j’espère que vous aurez compris mon point de vue et sans forcément le partager, et j’aimerais à l’occasion avoir votre avis sincère:

  • les tests de patrons ça vous gonfle?
  • Les tests de tissus “connus” ça vous gonfle aussi?
  • Est ce que si je parle en positif d’un tissu ou patron vous trouvez ça forcément suspect?

 

Du coup, après tout ce bla-bla, j’aimerais quand même vous parler d’une nouvelle marque de tissu (haha j’ai presque l’impression que je vous fais une blague après tout ce que je viens de dire!!), qui m’a été envoyé gratuitement par MARS-ELLE.

Encore une fois je réitère: je n’ai pas été payée pour parler du tissu. On m’a proposé un coupon, que j’ai pu choisir parmi les motifs de la boutique, et je suivais déjà le compte de MARS-ELLE sur Instagram avant qu’elle me propose de tester ce tissu, tout simplement car sa démarche me parle.

Et au passage je remercie Sylvain, mon beau-frère préféré pour ces jolies photos de ma fille!

 

Pour être totalement transparente, j’ai reçu un mètre de ce tissu gratuitement, mais n’ayant pas d’obligation d’en parler sur les réseaux sociaux. Si je vous dis qu’il est joli, vous me tapez dessus? J’espère que non car je l’aime beaucoup. Ce que j’aimerais rajouter, c’est que personne ne vous force à l’acheter: je vous en parle, vous aimez, vous aimez pas, personne ne vous force…

J’aime beaucoup ce motif et j’ai hésité entre celui ci et les petites feuilles camel, qui est vraiment joli aussi. Pour info vous pouvez retrouver les jersey unis assortis à chacun des tissus à motifs sur le shop de MARS-ELLE, ce qui est quand même bien pratique!

C’est un jersey de coton (attention il est fin donc plutôt pour un tee shirt d’été, il est très respirant et très légèrement transparent, mais comme vous le voyez en tee shirt c’est parfaitement portable au quotidien sans rien dessous), que j’ai utilisé pour coudre un TROP TOP d’Ivanne S pour ma fille.

J’avais bien envie de me faire une cousette pour moi, je vous l’avoue, mais bon il faut être réaliste, je n’ai pas forcément besoin d’un énième plantain, et ma fille manque de Tee shirts dans sa garde robe (comme quoi, je ne suis pas toujours dans la surconsommation…).

J’ai dit oui pour recevoir ce tissu car moi même j’aime tester les tissus bios et il est rare de trouver du tissu bio, imprimé avec de jolis motifs, et fabriqué en Europe (en Grèce pour MARS-ELLE), je pense même que ça n’existe pas ! LE bémol de ce tissu: il est cher, 23€ du mètre.

Je sais que c’est beaucoup d’argent, mais dans un mètre de tissu, j’ai pu couper ce trop-top ET un sort que je n’ai pas encore terminé de coudre pour ma fille. Il me reste quelques chutes pour faire des lingettes démaquillantes. Du coup, je pense que si on compte pouvoir faire deux vêtements, dans un mètre, ça revient à une dizaine d’euro par vêtement, ce que je trouve carrément plus que raisonnable pour du bio et Ethique…

 

 

Je suis partie sur la taille 12 ans pour ma mini miss de (presque) 11 ans et depuis que je l’ai terminé, elle le porte tout le temps. Apparemment il est top confort (je n’ose à peine dire ça au risque de passer pour une vendue mais bon ma fille me l’a dit donc je répète !).

Rien à dire sur ce trop top, qui est parfaitement expliqué (revers aux manches, encolure relevée, col rond, version plus ou moins classique), comme tous les patrons d’Ivanne, je ne vais pas faire un article fleuve car je crois que tout a été dit sur ce patron. L’encolure est un poil grande comme vous le voyez sur les photos mais ma grande fille est assez “petite” pour sa taille et j’aurais du couper une bande d’encolure un peu moins longue pour ce jersey. Elle le porte légèrement tombant sur l’épaule car elle aime énormément ce rendu.


J’ai proposé à MARS-ELLE de répondre à une petite interview que je vous laisse lire juste en suivant, j’espère que ça vous plaira:

– Peux tu nous parler un peu de toi et de ta marque de tissu?
Je suis une amoureuse de la couture depuis plus de 4 ans. Dès que j’ai touché une machine à coudre, j’ai été comme ensorcelée. J’ai de suite cousu mes vêtements et très vite j’ai décidé de ne plus en acheter en magasins. En vrai j’achète environs 1 ou deux pièce de vêtements par an…héhéhé je ne suis pas contre un achat de temps en temps, pourvu que je ne sache vraiment pas le faire moi même ou que j’en ai vraiment besoin la maintenant tout de suite😉. La couture a une très grande place dans ma vie. Mais plus que la couture, j’aime le textile. J’en aime les textures, les couleurs, la douceur, rondeur, le toucher, le tomber…. Je suis fascinée par la variété et par ce que les tissus racontent des histoires et des cultures des endroits où ils ont été créés!
– Pourquoi du tissu biologique, quelle a été ta démarche, ton déclic pour te lancer dans cette aventure?
 j’ai beaucoup voyagé et j’ai vécu dans plusieurs pays et continents. Vivant dans des cultures et dans des mondes parfois très différents,  les questions sur mon empreinte écologique ont de plus en plus trouvées un écho en moi. Cela a impacté ma manière de consommer, de me nourir, de voyager mais aussi de coudre. Et, parce que j’adore les tissus à motifs mais que je n’en trouvais pas beaucoup qui soient bios et ethiques, j’ai décidé de créer Mars-ELLE. Je l’ai voulu entièrement biologique et éthique.  Mélangeant les unis et les imprimés. La première collection est en jersey 100% coton. Mais pour la suite la marque va se diversifier. Tant dans les types de tissus, que sur les matières premières.  J’ai tellement  de chose à vous dire sur Mars-ELLE, je pourrais en parler des heures!
– Est- ce que tu dessines toi même les motifs de tes tissus (je connais la réponse mais je pense que ça intéressera les lectrices!)?
Ouiiiiii.  C’est une des étapes que j’ai adoré dans la réalisation de cette première collection. Certes c’est un peu intimidant. Partir d’une idée, presque un rêve, et arriver à concrétiser les lignes, les couleurs et les motifs de ce que j’avais en tête. Avant de me lancer dans la création des motifs je me suis d’abord formée aux outils de dessin informatiques (et ça m’a pris un certain temps…). Certains des motifs sont réalisés à la main et d’autres sont entièrement créés sur ordinateur (saurez vous dire lesquels?). Cette phase de création à été presque magique.  Je me sentais porée  par un Flow créatif.  J’ai hâte de recommencer cette phase pour une prochaine collection!
– Qu’est ce qui t’inspire?
Pour les tissus je suis très inspirée par les choses qui m’entourent, que je côtoie au quotidien. Pour cette collection (et pour la suivante aussi), je me suis créé un petit univers. Seul certains éléments se trouvent dans les motifs, mais ce mini univers très personnel me rassure!
Et pour la couture, je consomme énormément de blogs (longue vie aux blogs couture) et bien sûr Threadsandneedles.
– Peux tu nous en dire un peu plus sur la fabrication du tissu? Où sont ils fabriqués? 
Je voulais des tissus fabriqués en Europe. Le coton est cultivé et tissé loin de chez nous, dans des pays plus chaud. Mais il est tres important pour moi de supporter lindustrie du textile européenne. Ce n’est pas si simple de vouloir produire son tissu en Europe (mondialisation et délocalisation, Bonjour. …), mais j’ai finalement trouvé un fournisseur en Grèce certifié GOTS qui fait ce très beau Jersey. Quand on fait des petites quantités comme Mars-ELLE et qu’on a des exigences en termes de qualité et de provenance, la recherche d’un fournisseur est très compliquée!
– Penses tu faire des éditions de tissus dans la durée, ou plutôt des collections par saisons? 
A priori je pense éditéer chaque collection une seule fois. Mais je sais déjà que je serai un peu triste de ne plus voir vivre certains motifs. Les motifs actuels sont édités en très petites quantités (entre 30m et 70m). Mars-ELLE est une entreprise à taille humaine (d’une seule humaine d’ailleurs😉) et en vrai de vrai, je ne m’interdis rien. C’est ça le plaisir de se lancer dans cette belle aventure : pouvoir changer d’avis, et de m’adapter à vos envies aussi!!

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Ma garde-robe capsule 2017

Hello!

Comment allez-vous?

Je vous souhaite pour cette nouvelle année le meilleur:, la santé, le bonheur, du temps à partager avec vos proches et du temps pour vous aussi, c’est important!

J’espère que vos fêtes de fin d’année se sont bien passées, pour ma part elles ont été très belles: quoi de mieux pour passer à la nouvelle année qu’une soirée avec des amis très chers et une partie de time’s up jusqu’à 5 heures du matin?!

En ce qui me concerne, je n’ai pas pris de bonnes résolutions, mais dans la liste de mes envies,

  • J’aimerais parvenir à alimenter mon petit espace plus régulièrement (je couds pas mal mais je n’ai pas toujours le temps de prendre des photos),
  • Faire des efforts en rangement et organisation de la maison (ce qui est bien dans ce domaine c’est que ma marge de progression potentielle est immense ^^)
  • Faire la paix avec mon corps, encore et toujours,
  • Atteindre quelques objectifs en matière de couture: me coudre quelques pièces de qualité ^^

Et aujourd’hui c’est de ce dernier sujet dont nous allons parler.

Clotilde a lancé un challenge sur les réseaux sociaux il y a déjà quelques temps maintenant (je suis certaine que vous êtes déjà toutes au courant mais on ne sait jamais, si certaines vivent dans une grotte!), et ce challenge m’a tout de suite parlé: l’objectif est de coudre 12 pièces dans l’année:

  • Un pantalon
  • Un haut en jersey
  • Un haut chaîne et trame
  • Une robe
  • Un short
  • Une jupe
  • Une chemise
  • Une combinaison
  • un manteau
  • Une veste
  • Une pièce de lingerie
  • Un maillot de bain

Le principe est donc de coudre un patron par mois et par catégorie de vêtements, et de le publier ici le dernier jour du mois.

Clotilde laisse une grande marge de manoeuvre pour nous organiser dans la réalisation de ce challenge, et là je dis mille fois OUI! car je me sens souvent trop restreinte dans ce genre de challenge!

Ce qui m’intéresse avant tout, c’est de pouvoir coupler cette démarche avec toutes les recherches que j’ai effectuées sur le Wardrobe Architect, et de se constituer une garde robe de basiques portables au quotidien.

(Mon article sur le Wadrobe architect ici)

Avec le temps, je me suis aperçue que ce qui me motive avant tout pour coudre une pièce sont les éléments suivants

  • son intégration dans mon dressing,
  • la qualité du tissu qui va rester dans le temps,
  • son confort,

J’ai donc repris les patrons en ma possession, mes envies de couture, et mes objectifs en matière de garde robe capsule, et j’en ai déduit que j’ai besoin de pièces “basiques”, comme le pantalon noir, la chemise blanche, etc.

Je porte peu de robes en ce moment et j’ai envie d’ettoffer mon dressing avec plus de pantalons (Safran forever!), et des tee shirts et tops casuals, sans être trop décontractés car je veux pourvoir les porter au travail…

Mon objectif est donc double:

  • Me coudre des vêtements que je possède en trop petit nombre,
  • Me coudre des basiques, qui gardent une touche de féminité mais qui dont pratiques à porter.

Je vais vous proposer une liste que j’envisage de faire avec à chaque fois plusieurs options: je choisirai la version finale suivant l’envie du moment pour ne pas me sentir trop restreinte dans mes choix:

On commence avec le mois de Janvier!

  • Je pense commencer ce challenge par un pantalon: j’ai vraiment très envie de me coudre un SAFRAN pour l’occasion car je porte énormément les miens (le premier n’est pas au top mais le second que je dois vous présenter est génial, j’en suis fan!)

safran

  • J’aimerais également m’ateler au LAZO TROUSERS, le nouveau patron de thread Theroy: tout ce que j’aime en matière de pantalon est dans ce patron, et j’aimerais vraiment le tester, d’autant que je me suis déjà acheté un tissu pour…
    Même si je ne suis pas certaine de sa compatibilité avec ma morphologie… A voir donc!

lazo-trousers-17

  • Depuis le temps que j’ai envie de tester le GINGER JEAN, ce serait vraiment l’occasion… J’ai également le tissu en stock (qui a dit qu’il faut que j’arrête d’acheter du tissu?!)

ginger_jeans_envelope_proof-02

On continue avec Février

Le mois de février sera consacré à la chemise, deux projets dans mon viseur:

  • Une chemise REINA de Pauline Alice (qui sera parfaite avec Safran!) en viscose blanche (que j’ai en stock… No comment^^)
  • Ou bien une chemise Mélilot… Toujours avec cette viscose blanche!

197ab0bc09845b5ed446902e17090ef1

En mars, on sort la jupe^^

Et là, j’ai plusieurs envies

  • Une jupe BRUME en tissu néoprène/suédine kaki, qui me fait rêver mais je ne sais pas si le résultat sera à la hauteur de mes espérances… Nous verrons bien!!

fa20d9b7b6a3ab671089cc0da9fc2118

  • M’atteler enfin au patron d’Ivanne avec la 1001 perles! Je rêve d’une version avec des plis soleil de couleur grise, mais je n’ai pas le tissu, ni le patron…

imgp2563_retcarre800

  • La forme super originale de la jupe SAFOR de Pauline Alice me fait rêver mais là encore, je n’ai ni le patron ni le tissu…

technicaldrawingsafor

Le suspense est insoutenable pour vous, j’en suis sûre!

En avril, ne te découvre pas d’un fil, MAIS, prépare ta garde robe estivale!

Ce sera donc une petite robe pour les beaux jours, et là, j’ai plusieurs idées:

  • La robe Aldaia est aussi dans mon viseur, j’ai vu de très jolies versions et j’ai très envie d’avoir une robe cache coeur… Et j’ai le patron avec un joli tissu imprimé à “ancres”… Y’a plus qu’à!!

8091d17d78f994b65c861ea775fed61f

  • J’ai envie de pouvoir ENFIN me coudre une Centaurée! Depuis le temps que j’attends ce moment…

Je bave sur ce patron depuis sa sortie et je n’ai jamais pris le temps de le faire…

Je ne sais pas trop que tissu utiliser, j’ai un Batik rose en stock qui pourrait être très joli, quoi qu’un petit chambray denim ou bien encore un Liberty lui rendraient bien hommage…

Comme vous le constatez, je ne suis pas encore fixée, loin de là…

c3a04019d2f8cc66d1fb496107e3df91

  • Une robe Madeleine de République du chiffon, brodée, comme celle ci:

113435649Je n’ai pas de tissu en stock pour cette robe, que je vois bien en version grise et coton fin.

Là encore, trop de suspense les filles ^^

En mai, ce sera maillot de bain!!

Là, peu de doute, je suis fan du Bambshell Swimsuit depuis sa sortie, et j’adore littéralement la version de Camille:

bombshell_chapeau

J’ai le patron mais je n’ai pas (encore) le tissu, et si vous savez où trouver des tissus sympa pour les maillots, je suis preneuse!!

J’adore également le Sophie Swimsuit de la même marque mais je ne pense pas le faire cette année.

En juin, ce sera déjà le début de l’été

Je pense donc me lancer dans le short…

Mais pour le coup, je me réserve un petit joker pour vous en parler plus tard^^

En Juillet, on s’attaque à la lingerie.

Honnêtement, ce n’est pas ma priorité,je ne sais pas pourquoi mais la lingerie me fait très envie et à la fois j’ai peur d’un trop gros challenge technique (je pense que c’est pourtant accessible mais je fais un léger blocage).

Peut être que je changerai d’avis d’ici cet été, car j’aime beaucoup les patrons de la marque Ohhh Lulu…

Mais je crois que j’ai besoin avant tout de me plonger dans la technique, de lire en long, en large et en travers le blog de Marie Poisson à ce sujet, et je ne sais pas si je trouverai le temps…

En attendant je vais changer mon fusil d’épaule et me coudre un bodie Nettie.

A priori, on rentre quand même dans les “critères” lingerie et j’ai le patron depuis longtemps (ce qui me fait penser qu’il faudrait peut être songer à arrêter de collectionner les patrons et passer plus de temps à les coudre, en particulier pour la marque Closet Case Files Patterns!)

nettie-dress-and-bodysuit-pattern-sewing-pattern-envelope-cover-jpgPour ce body il me fadra donc trouver un jersey sympa (j’en ai un marinière qui pourrait donner un rendu pas trop mal!), qu’à priori je n’ai pas en stock…

En août on va préparer la rentrée et le retour de l’automne, avec une jolie veste

Dans cette catégorie, il y a tellement de choses qui me font envie, le plus dur sera donc de se décider…

J’avais tout d’abord pensé au Gilet Cannelle de Christelle Beneytout, mais finalement, j’avais tellement envie de le coudre qu’il est tombé il y a quelques jours de ma machine à coudre (et je le porte aujourd’hui même). Je vous le présente bientôt sur le blog (ou pas d’ailleurs vu la régularité de mes post…) et je vous en présenterai peut être même plusieurs car il est rapide à coudre et j’ai très envie d’en avoir d’autres versions.

Pour ce qui est de la veste, je pense donc faire un patron que je n’ai jamais cousu:

  • Mona de Wear Lemonade

make-my-lemonade-do-it-yourself-mona-perfecto-wearlemonade

La honte suprême si je vous raconte l’histoire de Mona puisque j’ai un joli jacquard fluo qui attend que je le couse (les pièces sont déjà coupées)… Depuis plus d’un an et demi… Ahem, c’est quoi ce bordel Elo?!

Ce serait donc pas mal de le finir (enfin …)

  • Lupin de Deer and doe

patron-veste-lupinJ’ai acheté le patron dès sa sortie mais je ne l’ai jamais cousu… Pourtant sa forme de petit perfecto léger en fait une petite veste de mi-saison parfaite….

Pour Lupin, je n’ai pas de tissu en stock et pas vraiment d’idée sur la couleur sur laquelle je pourrais partir…

En septembre, on prévoit le bon gros manteau!

Là encore, j’ai mille patrons en stock (au moins) et tout autant d’envies.

Ma priorité sera l’un des deux patrons suivants:

  • Le manteau QUART de Pauline Alice

3a

Comme pour les autres catégories, j’ai craqué sur ce manteau dès sa sortie et mon chéri m’a offert le patron pour mon anniversaire en suivant sa sortie.

Il serait peut-être temps de lui trouver un beau tissu pour lui faire honneur, non?!

  • L’anorak Kelly de Closet Case Patterns

kelly-anorak-jacket-sewing-pattern_envelope-cover-04Je n’ai ni le patron, ni le tissu mais je rêve d’une version bleu marine à pois blancs (vue sur Pinterest), et doublure en fourrure bien chaude…

8c8d1484a9bd8258a451c5752999f061

A voir donc comment je vais ettoffer mes envies!

En octobre, ce sera le haut en jersey!

A vrai dire c’est une de mes priorités actuellement donc je le ferai peut être avant, ou bien j’en ferai plusieurs, je ne sais pas encore.

Deux patrons s’offrent à moi pour le moment:

  • Plantain, parce que Plantain forever (j’en ai 4 et je les porte tous très régulièrement mais le tissu du bleu marine n’est pas confortable et le moutarde commence à vieillir après un usage intensif!)

J’ai un tissu léopard (oui oui!!) en jersey qui sera parfait pour l’occasion^^

patron-t-shirt-plantain

  • Le Bronte top parce que j’adore sa forme et que là encore j’ai acheté le patron, donc il serait vraiment temps de s’y mettre^^

il_570xn-611120159_9y47Cette version rouge me plaît beaucoup, et j’ai très envie de tester cette forme d’encolure !

En novembre, on va faire tout ce qu’il y a de plus classique avec un haut en chaîne et trame

Là, pour le coup je sèche un peu… Je ne sais pas trop si je le porterai, du coup je me laisse le temps de la réflexion et je vais chercher un peu d’inspiration par ci par là…

Si rien ne me tente, je remplacerai cette catégorie par une autre chemise (Bruyère?), ou une autre robe?

En décembre, on tente le tout pour le tout!!

Je ne vais pas me coudre de combi: le fit c’est jamais trop ça sur moi… Pourtant j’en ai une que j’adore porter, elle vient du commerce et plus précisément de chez COS… Je ne sais pas si elle me va ou pas mais j’adore l’avoir sur moi. Mais j’ai du mal à en trouver qui me plaisent et que je porterais au quotidien, du coup je pense que ça sort complètement de mes critères de garde-robe capsule…

Donc j’ai décidé totalement arbitrairement de remplacer cette catégorie par des…. CHAUSSURES!!! Oui, vous avez bien lu!!

J’ai acheté un kit pour faire mes chaussures moi même sur le site de Rebecca Meurin, des jolies derbies Léopard et il faut vraiment que je me mette un coup de pied au derrière pour les faire car celà me fait vraiment envie!

466328-797db4b1978c4b69b35acc2ffd915ff2Certainement le plus gros défi de l’année et pourtant celui dans lequel j’ai le plus hâte de me lancer!

Et voilà, ma présentation est finie!

Bravo à toutes celles qui sont arrivées à la fin et un grand merci à Clotilde: ce challenge m’a permis de redécouvrir plein de blogs, de prendre plaisir à lire des articles, ce qui s’était un peu effacé avec le développement d’Instagram.

Vive la couture et vive les blogs 🙂

P.S.: Je vous laisse avec les voeux d’Edouard Baer du 3 Janvier:

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer