*** Les tissus biologiques MARS-ELLE fabrics, Trop top Ivanne S et réflexion sur le monde de la couture ***

Je ne sais pas très bien comment commencer cet article: il y a quelques heures, je suis tombée sur un post Instagram dont le contenu était substantiellement le suivant: marre d’Instagram, de ces blogueuses vendues qui ne font que des partenariats et qui ont un avis positif sur tout…

Je vous copie-colle une partie d’un commentaire que j’ai pu lire sous ce post pour que vous vous fassiez une idée du débat :

“Je ne supporte plus tous ces non avis sur les patrons, parce que la marque a envoyé le tissu ou patron pour tester ! Et ce sont toujours les mêmes qui reçoivent alors que si les marques envoyaient à des utilisateurs lambda de leur compte, au moins on aurait des avis de couturières « normales ».”

Du coup, je vais vous le dire honnêtement, je me suis sentie visée…

Alors si vous le voulez bien, avant de vous parler de la cousette du jour, j’aimerais vous parler quelques instants de ce sujet: je ne l’ai jamais abordé sur le blog mais aujourd’hui j’aimerais mettre les choses à plat:

  • Je ne vis pas de mon blog, je n’en ai jamais vécu, je propose du contenu gratuitement et à disposition H 24 et c’est ma passion. J’ai commencé à publier des sew-along, j’ai bien envie de continuer, et les retours sont parfois infimes par rapport au travail fourni (les mêmes qui sont saoulées par les pubs sur Instagram, l’immédiateté et la surconsommation ne prennent pas la peine de laisser des commentaire sur les blogs avec des articles recherchés alors parfois on se demande pourquoi on fait tout ce boulot pour pas grand chose…). Parfois oui, il m’arrive d’être contactée par une marque qui me propose de m’envoyer un produit gratuitement : la plupart du temps je dis oui, SI ET SEULEMENT SI j’aurais accepté d’acheter le produit avec mon propre argent. Je ne suis JAMAIS rémunérée pour vous parler d’un article ou d’un patron sur mon blog, je ne suis JAMAIS forcée de parler ou pas de ce que je reçois sur les réseaux sociaux ou le blog, mon contenu n’est JAMAIS relu par une marque avant que je le publie et je n’ai JAMAIS eu aucune pression à ce sujet. Soyons clair, les enjeux sont quand même minimes en ce qui me concerne et ma liberté de ton est totale.

Mais je pose la question ici: est ce que c’est si mal de vivre de son blog ? (couture ou autre?) et si ça permettait à des personnes qui ne se reconnaissent plus dans leur travail de trouver une nouvelle voie et de s’épanouir? Il y en a peut être une ou deux dans la blogosphère et pour moi, ça ne les rend pas moins crédibles ni mois passionnées.

Quant à celles qui sont si critiques vis à vis des partenariats mais qui profitent de leur notoriété sur Instagram et leur blog pour lancer un shop avec des produits qu’elles cousent, haha, ça me fait (vraiment vraiment) doucement sourire: c’est pas un peu le même concept? Profiter de son audience pour d’une part recevoir des cadeaux, ou d’autre part revendre un produit, y a t il vraiment une si grosse différence que les unes sont des vendues et les autres simplement des filles qui aiment partager?

Bref, oui, je reçois parfois du tissu en cadeau (mais je vous rassure j’en achète beaucoup plus que je n’en reçois), mais ça ne change pas ma vie, mes ressources, ma façon de coudre, ni ma façon de voir mon blog, ni je ne ressens aucune pression pour en parler (je me répète mais je me sens totalement libre de mon contenu).

  • Je fais des tests de patrons (Deer and Doe, chez Machine et en tricot Lilofil pour les plus récents) et non des revues de patrons déjà testés et que je n’ai plus qu’à coudre et vous présenter: je reçois gratuitement la version test du patron, que j’imprime moi même en PDF et parfois mes versions tests sont foirées, le vêtement n’est pas portable (un détail bof, mauvais choix de tissu et j’en passe…) il ne reste qu’à jeter le tissu que j’ai utilisé (tissu qui provient de mon stock et que j’ai payé). C’est toujours avec les marques que j’apprécie que j’accepte de tester les patrons, donc la plupart du temps, je suis déjà convaincue au moment de recevoir le dessin technique: est ce pour autant que je suis vendue si j’ai un avis positif sur le patron ? Je ne pense pas…

Honnêtement, tester un patron de 16 €environ, ça ne me nourrit pas, ni ça ne remplit mon compte en banque, je trouve ça un peu fort qu’on dise que les blogueuses sont arrosées (on est pas non plus dans les blogs mode ou les chaînes youtube de beauté, il faut savoir raison garder).

Et tester un patron, est-ce que ça fait de moi une couturière anormale? Avant de devenir testeuse pour Deer and Doe j’étais déjà une immense fan de la marque et j’aimais tous les patrons sans exception… Du coup, forcément, quand un nouveau patron de cette marque sort, je suis facilement convaincue dès la réception du dessin technique: c’est mon style, ma taille, je me projette dedans…. Et du coup, j’aime vous en parler… Voilà, ça ne va pas beaucoup plus loin que ça… Ha si, il y a le plaisir de faire les photos pour Deer and Doe mais honnêtement, ça ne m’empêche pas d’avoir un avis sur la marque, j’ai un cerveau, j’arrive à voir si le vêtement me va ou pas (parfois il ne me va pas parfaitement mais je m’y sens bien et ça compte aussi…).

Et je sais faire la part des choses, j’ai une vie en dehors d’instagram et de mon blog (moi aussi!), et se faire critiquer pour partager sa passion mouais, c’est pas tellement plaisant…

  • Pourquoi il n’y a jamais d’avis négatif sur le blog: d’abord il y en a. Peu mais il y en a. Je préfère consacrer de l’énergie et du temps pour des choses qui peuvent me convaincre et vous inspirer, plutôt que de donner de la place ce qui ne me plaît pas et parler des cousettes non abouties. C’est comme ça que je vois les choses… Par exemple, j’ai été refroidie par un patron de “body” wear lemonade, j’ai donné mon avis honnête dans un de mes podcasts, et je trouve les patrons de cette marque souvent imprécis; autre exemple: je ne couds pas Aime comme Marie car je ne me reconnais absolument pas dans cette marque, tant dans les valeurs que dans les patrons souvent étroits même quand on choisit la bonne taille (j’en ai testé pas mal de la marque et j’ai du systématiquement tout mettre à la poubelle, sans parler des “scandales” ayant entouré la marque qui m’ont honnêtement rebutée de les coudre)… Je pense qu’il y a suffisamment de marques sur le “marché” des indépendants pour que chacune trouve son style et je trouve qu’on n’est pas forcément obligées de passer son temps à dire du négatif des marques qui ne nous correspondent pas (il y en a toujours), pour être forcément une personne honnête.

Parfois quand je lis les avis des nouveaux patrons sur Thread and Needles (le fameux fil de discussion sur les nouveautés patrons), je me dis que certaines n’ont absolument aucun respect pour les créatrices. On peut être honnête mais respectueu.x.se aussi. Je n’aime pas telle marque, mais je ne suis pas forcément là pour la sabrer un jour sur deux pour paraître plus “honnête”.

  • Pour le tissu c’est pareil: il m’arrive de moutonner, d’avoir envie du dernier tissu à la mode. Je me rends parfois compte de cette dérive, c’est parfois ridicule de nous voir coudre le même tissu encore et encore, j’ai conscience de cette overdose que je ressens aussi parfois. Et quand Rascol me propose 30€ sur leur shop et qu’en plus mes lecteurs peuvent aussi gagner un bon d’achat, pour moi c’est du gagnant-gagnant … Je vous fais pas un dessin mais c’est pas avec 30€ de fournitures qu’on se coud une garde robe entière hein! Le reste de mes commandes je les paye, et je suis une consommatrice comme vous, un peu dégoutée quand la viscose rose d’atelier Brunette froisse rien qu’en la regardant alors que le prix est faramineux. En revanche, la double gaze de la même marque que j’ai utilisée plusieurs fois est d’un confort absolue et d’une qualité de dingue, je ne vois pas pourquoi je me priverais de le dire… Bref, là aussi je pense qu’il faut remettre les choses dans son contexte: personnellement je n’ai encore jamais croisé personne qui porte un tissu Atelier Brunette dans la rue en même temps que moi, cette impression de faire “comme tout le monde” reste encore assez relative, non?

Bref, j’espère que vous aurez compris mon point de vue et sans forcément le partager, et j’aimerais à l’occasion avoir votre avis sincère:

  • les tests de patrons ça vous gonfle?
  • Les tests de tissus “connus” ça vous gonfle aussi?
  • Est ce que si je parle en positif d’un tissu ou patron vous trouvez ça forcément suspect?

 

Du coup, après tout ce bla-bla, j’aimerais quand même vous parler d’une nouvelle marque de tissu (haha j’ai presque l’impression que je vous fais une blague après tout ce que je viens de dire!!), qui m’a été envoyé gratuitement par MARS-ELLE.

Encore une fois je réitère: je n’ai pas été payée pour parler du tissu. On m’a proposé un coupon, que j’ai pu choisir parmi les motifs de la boutique, et je suivais déjà le compte de MARS-ELLE sur Instagram avant qu’elle me propose de tester ce tissu, tout simplement car sa démarche me parle.

Et au passage je remercie Sylvain, mon beau-frère préféré pour ces jolies photos de ma fille!

 

Pour être totalement transparente, j’ai reçu un mètre de ce tissu gratuitement, mais n’ayant pas d’obligation d’en parler sur les réseaux sociaux. Si je vous dis qu’il est joli, vous me tapez dessus? J’espère que non car je l’aime beaucoup. Ce que j’aimerais rajouter, c’est que personne ne vous force à l’acheter: je vous en parle, vous aimez, vous aimez pas, personne ne vous force…

J’aime beaucoup ce motif et j’ai hésité entre celui ci et les petites feuilles camel, qui est vraiment joli aussi. Pour info vous pouvez retrouver les jersey unis assortis à chacun des tissus à motifs sur le shop de MARS-ELLE, ce qui est quand même bien pratique!

C’est un jersey de coton (attention il est fin donc plutôt pour un tee shirt d’été, il est très respirant et très légèrement transparent, mais comme vous le voyez en tee shirt c’est parfaitement portable au quotidien sans rien dessous), que j’ai utilisé pour coudre un TROP TOP d’Ivanne S pour ma fille.

J’avais bien envie de me faire une cousette pour moi, je vous l’avoue, mais bon il faut être réaliste, je n’ai pas forcément besoin d’un énième plantain, et ma fille manque de Tee shirts dans sa garde robe (comme quoi, je ne suis pas toujours dans la surconsommation…).

J’ai dit oui pour recevoir ce tissu car moi même j’aime tester les tissus bios et il est rare de trouver du tissu bio, imprimé avec de jolis motifs, et fabriqué en Europe (en Grèce pour MARS-ELLE), je pense même que ça n’existe pas ! LE bémol de ce tissu: il est cher, 23€ du mètre.

Je sais que c’est beaucoup d’argent, mais dans un mètre de tissu, j’ai pu couper ce trop-top ET un sort que je n’ai pas encore terminé de coudre pour ma fille. Il me reste quelques chutes pour faire des lingettes démaquillantes. Du coup, je pense que si on compte pouvoir faire deux vêtements, dans un mètre, ça revient à une dizaine d’euro par vêtement, ce que je trouve carrément plus que raisonnable pour du bio et Ethique…

 

 

Je suis partie sur la taille 12 ans pour ma mini miss de (presque) 11 ans et depuis que je l’ai terminé, elle le porte tout le temps. Apparemment il est top confort (je n’ose à peine dire ça au risque de passer pour une vendue mais bon ma fille me l’a dit donc je répète !).

Rien à dire sur ce trop top, qui est parfaitement expliqué (revers aux manches, encolure relevée, col rond, version plus ou moins classique), comme tous les patrons d’Ivanne, je ne vais pas faire un article fleuve car je crois que tout a été dit sur ce patron. L’encolure est un poil grande comme vous le voyez sur les photos mais ma grande fille est assez “petite” pour sa taille et j’aurais du couper une bande d’encolure un peu moins longue pour ce jersey. Elle le porte légèrement tombant sur l’épaule car elle aime énormément ce rendu.


J’ai proposé à MARS-ELLE de répondre à une petite interview que je vous laisse lire juste en suivant, j’espère que ça vous plaira:

– Peux tu nous parler un peu de toi et de ta marque de tissu?
Je suis une amoureuse de la couture depuis plus de 4 ans. Dès que j’ai touché une machine à coudre, j’ai été comme ensorcelée. J’ai de suite cousu mes vêtements et très vite j’ai décidé de ne plus en acheter en magasins. En vrai j’achète environs 1 ou deux pièce de vêtements par an…héhéhé je ne suis pas contre un achat de temps en temps, pourvu que je ne sache vraiment pas le faire moi même ou que j’en ai vraiment besoin la maintenant tout de suite😉. La couture a une très grande place dans ma vie. Mais plus que la couture, j’aime le textile. J’en aime les textures, les couleurs, la douceur, rondeur, le toucher, le tomber…. Je suis fascinée par la variété et par ce que les tissus racontent des histoires et des cultures des endroits où ils ont été créés!
– Pourquoi du tissu biologique, quelle a été ta démarche, ton déclic pour te lancer dans cette aventure?
 j’ai beaucoup voyagé et j’ai vécu dans plusieurs pays et continents. Vivant dans des cultures et dans des mondes parfois très différents,  les questions sur mon empreinte écologique ont de plus en plus trouvées un écho en moi. Cela a impacté ma manière de consommer, de me nourir, de voyager mais aussi de coudre. Et, parce que j’adore les tissus à motifs mais que je n’en trouvais pas beaucoup qui soient bios et ethiques, j’ai décidé de créer Mars-ELLE. Je l’ai voulu entièrement biologique et éthique.  Mélangeant les unis et les imprimés. La première collection est en jersey 100% coton. Mais pour la suite la marque va se diversifier. Tant dans les types de tissus, que sur les matières premières.  J’ai tellement  de chose à vous dire sur Mars-ELLE, je pourrais en parler des heures!
– Est- ce que tu dessines toi même les motifs de tes tissus (je connais la réponse mais je pense que ça intéressera les lectrices!)?
Ouiiiiii.  C’est une des étapes que j’ai adoré dans la réalisation de cette première collection. Certes c’est un peu intimidant. Partir d’une idée, presque un rêve, et arriver à concrétiser les lignes, les couleurs et les motifs de ce que j’avais en tête. Avant de me lancer dans la création des motifs je me suis d’abord formée aux outils de dessin informatiques (et ça m’a pris un certain temps…). Certains des motifs sont réalisés à la main et d’autres sont entièrement créés sur ordinateur (saurez vous dire lesquels?). Cette phase de création à été presque magique.  Je me sentais porée  par un Flow créatif.  J’ai hâte de recommencer cette phase pour une prochaine collection!
– Qu’est ce qui t’inspire?
Pour les tissus je suis très inspirée par les choses qui m’entourent, que je côtoie au quotidien. Pour cette collection (et pour la suivante aussi), je me suis créé un petit univers. Seul certains éléments se trouvent dans les motifs, mais ce mini univers très personnel me rassure!
Et pour la couture, je consomme énormément de blogs (longue vie aux blogs couture) et bien sûr Threadsandneedles.
– Peux tu nous en dire un peu plus sur la fabrication du tissu? Où sont ils fabriqués? 
Je voulais des tissus fabriqués en Europe. Le coton est cultivé et tissé loin de chez nous, dans des pays plus chaud. Mais il est tres important pour moi de supporter lindustrie du textile européenne. Ce n’est pas si simple de vouloir produire son tissu en Europe (mondialisation et délocalisation, Bonjour. …), mais j’ai finalement trouvé un fournisseur en Grèce certifié GOTS qui fait ce très beau Jersey. Quand on fait des petites quantités comme Mars-ELLE et qu’on a des exigences en termes de qualité et de provenance, la recherche d’un fournisseur est très compliquée!
– Penses tu faire des éditions de tissus dans la durée, ou plutôt des collections par saisons? 
A priori je pense éditéer chaque collection une seule fois. Mais je sais déjà que je serai un peu triste de ne plus voir vivre certains motifs. Les motifs actuels sont édités en très petites quantités (entre 30m et 70m). Mars-ELLE est une entreprise à taille humaine (d’une seule humaine d’ailleurs😉) et en vrai de vrai, je ne m’interdis rien. C’est ça le plaisir de se lancer dans cette belle aventure : pouvoir changer d’avis, et de m’adapter à vos envies aussi!!

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

37 commentaires sur “*** Les tissus biologiques MARS-ELLE fabrics, Trop top Ivanne S et réflexion sur le monde de la couture ***

  1. Coucou Elodie! J’ai lu le post sur IG hier et le tien aujourd’hui! Je viens souvent en sous marin chez toi et voulais te dire que j’aime beaucoup tes avis sur ce que tu couds (ayant jusqu’à ce printemps une taille 46-48, j’essaie de me faire une idée avant d’acheter… ) bon, cette année, j’ai beaucoup craqué mais peu cousu par manque de temps et d’énergie… Ce qui m’a amenée à réfléchir sur ma couture… pourquoi je cousais (pour le plaisir et la détente mais aussi pour me vêtir)… qu’est ce que j’avais envie de coudre (des robes, des robes, des robes… et des tops aussi) pour arriver finalement à qu’est ce que j’ai besoin de coudre… et là patatras… ça change la donne… en vrai, j’aurais besoin d’un ou 2 pantalons basiques, d’une jupe longue et de 2 chemises genre Mélilot et 3 tops en jersey !
    Et puis d’une veste genre parka… alors, c’est vrai, tous ces nouveaux patrons me donnent le tournis parfois quand je suis dans une période où je n’ai pas beaucoup de temps… parfois je me demande comment font les personnes qui cousent énormément, comment elles gèrent leur quotidien avec travail, maison et enfants… si leur armoire déborde…
    Tout ça pour dire qu’il est important de rester soi même avec ses valeurs et sa ligne de conduite, son budget, toussa toussa. Et que les tests et cadeaux ou même rémunération ne me gênent pas du moment qu’il y a du respect de part et d’autre et que les avis et posts restent sincères (personnellement je n’y arriverai pas toujours sauf si je teste une marque que j’adore déjà à la base)
    Je comprends ton désarroi par rapport à ce qui a été dit hier. Je suis moi même un peu déboussolée… j’ai du mal à accepter que les vieux blogs qui cousaient du japonais et du Citronille soit disparaissent soit soient des jolies “vitrines”… d’un autre côté ce serait hypocrite de ma part de rejeter ces nouvelles marques que j’aime  bien à part égale avec Burda 😉
    Pardon d’avoir été longue et brouillon… reste toi même… c’est aussi aux lectrices de faire la part des choses…

  2. Oups! J’ai oublié de dire que ta fille rayonne dans son joli tee shirt et que j’ai commandé du tissu chez Mars – elle (sans être influencée par quiconque) simplement pour soutenir la démarche et la personne derrière elle.

  3. Et le dernier… avant de reprendre le fil du quotidien 😉 et de coudre un %÷///*** de drap housse… souvent je constate que certaines personnes s’offusquent de la surconsommation en couture alors que vu de l’extérieur elles paraissent être en plein dedans… bref…

  4. Continue comme ça Elodie.
    Continue tes tests et à donner ton avis.
    Continue à nous émerveiller avec des réalisations.
    Enfin un blog, un podcast, un compte insta dans lesquels j’arrive à me projeter.
    Comme dis Cécile de Que font mes mains #corpsdereve , pas facile d’imaginer un modèle vu sur une brindille avec une morphologie “hors norme” ( la bienséance pensante).

  5. J’aime beaucoup ton blog, les sujets que tu y abordes, c’est toujours agréable de te lire.
    Personnellement, j’apporte de l’importance aux tests de patrons couture et tricot et aux avis sur les tissus et laines. Ça m’aide dans mes choix de projets selon le rendu, l’aisance, la longueur, la transparence, la tenue… Bref ça m’aide beaucoup.
    Le fait que les patrons ou tissus soit offerts ne change rien du tout pour moi. C’est parfois nécessaire pour se faire connaitre, à nous de nous faire notre point de vue.

    Gros bisous Elodie
    Céline

  6. Bonjour Elodie,
    C’est très agréable de te lire et tu donnes ton avis. Après à chacun(e) de se faire le sien et de toutes façons, les grincheux(eues) ne sont nullement obligées de te lire….mais c’est une façon d’exister! Il n’y a que ceux qui ne font rien qui n’ont jamais tort. Dommage qu’ils oublient de vivre en em…. le monde. Continue comme tu le fais surtout car j’adore trouver de l’information sur les nouveautés, patrons ou tissus et non je n’achète pas systématiquement mais oui, je m’en sers pour avoir mon propre avis. Ceci est mon premier post, car je n’aime pas écrire mais je n’aime pas non plus te sentir blessée par des commentaires injustes. Alors dis-toi qu’il y en a (beaucoup plus que tu ne penses) qui aiment ce que tu fais si bien.

  7. Bonsoir Elodie, je viens de temps en temps faire une petite visite sur ton blog pour y trouver des infos que tu partages avec tes lectrices. Je vais aussi sur d’autres blogs pour la même raison. Et sur mon propre blog, je partage aussi mes bons plans et mes (petites) galères couturesques. Pour moi, rien que de très normal que ces échanges entre des gens qui ont la même passion en commun. Les avis des autres me sont bien utiles, c’est pourquoi j’ai un peu de mal à comprendre la polémique dont tu parles. Ne change rien; c’est toujours agréable de te lire. En ce qui concerne le trop top de te fille, il est… top et elle a un magnifique sourire. Bravo pour ton travail (et ne tiens pas compte des esprits ronchons)

    1. Bonjour Anne Marie, je ne sais pas si vraiment j’aurais du parler de ça sur mon blog car ma publication était très irréfléchie, mais bon j’avais besoin d’en parler. En lisant vos commentaires, je suis rassurée de voir que mes lectrices sont vraiment réfléchies et savent faire la part des choses ! Alors merci de me lire, et merci pour ce joli compliment pour ma fille.

  8. J’ai lu ton post sur IG auquel je n’ai pas eu le temps de répondre et je ne vois pas du tout pourquoi tu te sentirais concernée par ces critiques; parce que du côté du lectorat, on ressent ta sincérité et ton intégrité. Depuis le scandale “Aime…” (et puis aussi parce que mes journées ne sont pas extensibles) j’ai fait du tri dans mes abonnements IG et blogs pour ne garder que ceux dont je me sens le plus proche (par l’éthique, la morphologie etc). De ce fait, je suis beaucoup moins bombardée par les propositions commerciales. Et je me réjouis que tu fasses les tests de Deer & Doe, que je lis avec attention; j’étais agréablement surprise que tu proposes de gagner un bon d’achat Rascol (je n’ai pas eu le temps de participer, mais j’ai trouvé ça génial; et j’aime beaucoup lire tes tests de tissus, ça aide avant de commander ! Effectivement, j’ai beaucoup vu la fameuse double-gaze AB; je me suis posée la question de m’en acheter aussi, mais je ne l’ai pas fait: je garde mon libre-arbitre et je fais mes propres choix. Pour les tissus Mars-Elle, je crois que je les ai connus grâce à Clothilde et j’ai tellement été séduite par l’éthique de la marque que la boutique a été directement mise dans mes favoris. Et je suis ravie que tu aies pu tester ce jersey, car, grâce à toi, je saurai faire un choix éclairé.
    Donc, merci de continuer à faire vivre ton blog de façon aussi qualitative, aussi réfléchie !

    1. Coucou, et bien, je me suis sentie concernée car je teste des patrons et que je reçois du tissu gratuitement aussi. Je rentrais dans les cases de ce qui était décrié dans le post Instagram.
      Je te remercie de m’avoir rassuré sur tout ce sujet, j’avoue que je me sens plus légère!

      1. tu vois, j’ai écrit mon commentaire trop vite et trop tard, en tout cas, je ne ressens pas de démarche commerciale sur ton blog au point de me dire que tu es vendue à des partenaires commerciaux; l’honnêteté de tes articles fait que c’est clair pour tout le monde. Et c’est lorsqu’il y a manque de transparence que ça pose problème. Donc, sois rassurée !
        Franchement, ç’aurait été dommage de passer à côté d’un chouette t-shirt et rendre heureuse ta fille !

  9. Bonjour
    Personnellement je passe toujours un bon moment à te lire. Et je dois dire que je choisis les blogs et les comptes Instagram à suivre en fonction de ca.
    J’ai un avis sur les choses aussi et un avis critique qui me permet de me rendre compte si une personne est sincère dans son récit.
    Je trouve cela normal que des patrons et tissus soient proposes gratuitement pour en faire la promotion et n’oublions pas avant tout pour se casser les dents dessus et passer du temps à aider à corriger les défauts éventuels pour améliorer le produit final.
    Ce qui est intéressant quand la démarche est bien faite c’est les échanges en amant aboutissent et cela transparaît dans tes posts notamment pour la collaboration avec Deer and Doe. Et moi je trouve ça rassurant.
    Après il me semble que chacun a ses goûts. Celui ou celle qui n’aime pas ce qu’il/elle lit peut abréger la lecture et passer à un autre article.
    Ne nous leurrons pas. Nous consommons des articles de blogs aussi pour découvrir à moindre frais avant d’acheter !

    1. Merci Ludivine pour ce commentaire sincère, qui fait sincèrement plaisir à lire et qui quelque part me rassure. Je crois qu’on a les lecteurs qu’on mérite et que j’ai les meilleures lectrices du monde! Merci merci beaucoup

  10. Coucou, je commente assez peu, mais là je ne pouvais pas ne pas le faire…
    J’apprécie chaque passage sur ton blog, tu as toujours un ton juste et honnête, et je me fiche pas mal que tu aies payé ou non ton patron, ou ton tissu, d’autant que tu es transparente vis à vis de ça… Les patrons que tu testes, les tenues que tu couds te vont bien, et permettent de projeter ce que ce serait sur une morphologie comme la tienne (ou comme la mienne).
    Bref, continue comme ça, ne change rien !!

    1. Coucou Lauriane,
      Je te remercie pour ton commentaire sincère, bon me suis certainement un peu enflammée avec ce post mais j’avais besoin que ça sorte, et j’avais envie d’avoir votre avis, à vous, lectrices. Alors merci de me l’avoir donné.

  11. Bonjour,

    Moi aussi, je commente assez peu. D’ailleurs, je couds assez peu aussi et n’achète que rarement les tissus “à la mode” (souvent chers et du coup j’ai peur de les gâcher…). Je suis, dans une certaine mesure, dans une démarche personnelle de lutte contre la sur-consommation et j’ai tendance à beaucoup réfléchir à mes achats, ce qui ne m’empêche pas de suivre des blogs ou des comptes instagram très différents. Je n’ai rien contre les testeuses ou les partenariats à partir du moment où c’est clairement annoncé. Je n’aime pas, en revanche, me sentir prise pour une dinde ou une morue… Sentiment que je n’ai jamais eu ici ! Bien au contraire !
    Depuis le temps que je suis des couturières ou des tricoteuses sur les réseaux sociaux, je crois que ça se voit, en fait, le manque de sincérité. A chacun de se faire son avis, de suivre ou pas, d’acheter ou pas… bref de se comporter en adulte responsable, sans rejeter les fautes sur les autres.
    Merci de continuer à partager vos expériences.

    1. Merci beaucoup Anne-Laure pour ce retour, j’avais besoin de vider mon sac et de partager mon ressenti. Je m’aperçois que pour la très grande majorité vous savez quand même largement faire la part de choses, et ça me rassure. Je commençais à me stresser de toute cette histoire et maintenant que les choses sont dites je me sens bien mieux!

  12. Moi aussi je prends beaucoup de plaisir à suivre ton blog, et tes avis, je trouve tout très intéressant et j’aime tes photos et ton univers^^ Au passage joli tee shirt avec une tissus très mignon pour ta fille^^ Continue continue^^

  13. Bonjour, je ne connais pas ton blog depuis longtemps, je l’ai trouvé grâce aux tests Deer and Doe. J’en ai profité pour le parcourir et admirer ce que tu couds. Je comprends que tu puisses te sentir concernée par des commentaires relatant la lassitude de certains sur la couture, les patrons sur IG notamment mais en fait je ne crois pas que tu fasses partie des personnes visées. Je dois bien avouer que je suis moi aussi un peu irritée par le “retour” sur certains patrons mais cela ne date pas d’hier. Pour me situer, je couds depuis plusieurs années, pour mes filles et pour moi en ayant un niveau moyen. Je n’ai notamment pas un temps infini à y consacrer. De ce fait, je suis en général heureuse de voir des gens donner leur avis sur des patrons, des tissus car je n’ai pas le temps et la compétence pour coudre certaines pièces et surtout pour adapter réellement un patron. Quand je mets 15 euros dans un patron, il faut que ce soit un produit fini-comme un patron de Deer and Doe par exemple. Or j’ai connu plusieurs déceptions alors que j’avais lu à quel point le patron était super, les explications aussi…et quand je lis ensuite que d’autres ont eu les mêmes soucis que moi, je me sens un peu prise pour une idiote puisque cela signifie que ce n’est pas moi qui aie mal fait mais qu’il y a un problème. Et ceux qui font la revue doivent bien le savoir tout de même…Je comprends que tu ne souhaites pas trop parler de choses désagréables mais j’avoue que cette “auto censure” est parfois difficile à comprendre pour un lecteur, il ne peut pas savoir pourquoi tu ne parles pas des échecs. Cela peut donner une impression de complaisance (à tort je comprends bien). Disons que les avis négatifs m’aident aussi et je peux être frustrée de ne pas en trouver! En outre, je peux comprendre le sentiment de lassitude et de submersion que certains éprouvent avec la sortie de dizaines de patrons, de marques inconnues…Et tout est parfait chez tout le monde??? J’avoue que je suis un peu étonnée moi aussi. Bref, je comprends à la fois ce qui a pu animer le message sur IG et aussi ton billet. Je ne crois pas que vous soyez réellement en opposition. Après mon long blabla, je suis trouve que ta fille est ravissante dans ce trop top et dans ce jersey! A bientôt.

    1. Après des échecs, je n’en ai pas tous les jours non plus. L’avantage de coudre depuis longtemps, c’est que je sais, avant de coudre un patron la plupart du temps, s’il va m’aller ou pas. Après je comprends ce besoin de votre part, lectrices de savoir aussi ce que j’ai pensé quand je n’aime pas et j’ai envie de faire en sorte de le dire plus facilement et plus souvent, sans que ce soit pour lyncher, bien sûr.après Instagram, il faut aussi prendre du recul et pourquoi pas se désabonner des comptes trop “complaisants”, ce sont toujours les mêmes qui reviennent je crois!

  14. J’aime beaucoup tes revues de patrons, de tissus, tu sembles toujours très honnête dans ton discours. En tant que grande taille, j’apprécie d’autant plus d’avoir l’avis d’une grande taille également , et clairement je fais confiance en ton jugement et non tu ne dis pas que tout est rose tout le temps. Justement, tu détailles toujours bien tes articles, tu prends le temps d’expliquer pourquoi tu aimes un patron, c’est pas juste hop je l’aime point. Et tu sais dire aussi les points qui t’embêtent quand il y en a. Donc reste fidèle à toi même. J’ai moi même déjà moutonné pour du tissu Atelier Brunette et j’en suis revenue aussi. J’aimerai bien économiser désormais pour utiliser des tissus bio (mais c’est là aussi un budget). Bref, continue tes articles si complets et très appréciés pour ma part.

    1. Merci! Je suis contente de lire votre opinion à toutes, c’est vraiment sain de pouvoir en parler et d’avoir ce débat. Je suis ravie de pouvoir t’aider !

  15. Tout d’abord le tee-shirt est très joli et j’aime beaucoup le tissu. Je suis partisane de coudre moins, mais avec des tissus de meilleure qualité. Pour le reste, je ne pense pas que tu fasses partie de la catégorie que tu as cité, sont certainement visées les personnes qui mettent systématiquement toujours la même boutique sous chaque photo publiée. Celles qui publient un peu partout (IG, facebook, T&N…), mais ne répondent jamais au commentaires sous leur post quand il y a des questions. Je me suis désinscrite de plusieurs comptes, je pars du principe que si ça ne me plaît pas, je passe mon chemin, pas la peine de polémiquer. J’avoue que des fois je ne comprends pas l’engouement pour un patron/tissu, j’ai simplement l’impression que parce que c’est telle instagrameuse forcément il faut l’acheter. Pour finir, je ne suis pas sûre qu’on puisse vivre de a passion (enfin pour la couture), je pense au cas de Jolies Bobines qui a dû reprendre une activité salariée. On peut certainement en faire un complément, mais de là à en vivre j’ai du mal à y croire. Il faut prendre du recul par rapport à tout ça, il y a une grosse différence entre faire un retour sur un produit (patron, tissu) et être “sponsorisée” par des marques. Belle fin de journée.

    1. Je t’avoue que sur le moment je ne savais pas si je devais me sentir visée. Avec le recul je pense que non, mais comme personne n’est ouvertement cité, je me suis posé la question. Le fait de poser le débat et de se remettre en question, c’est sain quelque part! je suis contente de voir que mes lectrices ont le recul qu’il faut et qu’il n’y a pas d’équivoque ici!!

  16. Salut Elodie ! J’adore ton blog et tes podcasts et mea culpa, je lis chaque article, pour autant je laisse peu de commentaires. Concernant la “polemique” je trouve ca super interessant de pouvoir en discuter. Pour ma part j’ai trouve le post d’origine assez dur meme si a mon sens il n’est pas totalement faux notamment concernant l’absence de point de vue negatif. Je suis ravie que tu aies partage avec nous ton experience et que tu sois transparente, du cote des lectrices on ne connait pas forcement ce qui se passe en coulisse. Moi j’adore les tests ca permet de voir le rendu du modele et de profiter de quelques conseils. Parfois le modele ne plait pas lors du lancement mais une version test peut faire changer d’avis (ce fut le cas pour la myosotis de deer and doe 😉 ). En revanche c’est vrai que je trouve ca dommage de ne pas parler des “rater”. On peut selon moi faire une critique constructive sans descendre une marque. Par exemple la semaine derniere j’ai cousu deux toiles d’une robe que j’adorais sur le papier et sur les autres. Malheureusement je pense que le patron (une robe avec un buste sans pinces et sans volume) n’est pas adapte a toutes les morphologies (je fais du 38 mais j’ai une carrure et une poitrine genereuse j’ai eu beau travaille mon buste je ne suis pas parvenue a avoir un joli resultat et j’ai abandonne) et peut etre qu’une testeuse aurait pu attirer l’attention sur ce point. J’ai egalement trouve des defauts au niveau du patronage et du livret. J’ai interroge plusieurs instagrameuses qui avait rencontrer le meme soucis…Si j’avais eu un blog je pense que j’en aurais parle. On ne va pas se mentir. Depuis un certain temps le nombre de marque de patron independant explose…c’est a la fois cool et a la fois ca me donne le tourni. Dans la frenesie j’ai achete beaucoup de patrons que je regrette. Si la popularite et le serieux de certaines marques ne sont plus a prouver ce n’est pas le cas pour toutes et quand on achete une pochette a environ 15e on s’attend quand meme a une certaine qualite. Quant aux choix tissus (genre la double gaze moonstone rose transparente atelier brunette) je pense que le vendeur doit preciser dans son descriptif que le tissu est legerement transparent, mais je pense aussi que les couturieres doivent assumer leurs achats. Quand on achete du rose pale ou du blanc et bien y’ a quand meme des chances que le tissu soit transparent et si c’est le cas et bien y’a qu’a le retourer : c’est pas la mort et c’est pas comme si les politiques de retour n’etaient pas encadrees ! Sur ces bonnes paroles, ta fille est tres migonne dans son trop top : ce soir j’hesitais a acheter le patron mais je vais reflechir avant de me laisser porter par une nouvelle frenesie d’achat ! Quant au tissu, je le trouve tres frais !

    1. Je suis entièrement d’accord avec ton commentaire. Il y a à boire et à manger désormais dans le monde de la couture. Ma technique est la suivante pour m’y retrouver: je couds deer and doe en fonçant tête baissée, pareil pour Pauline Alice même si j’ai appris avec mes Aldaia que ses patrons taillent court en longueur (il suffit de le savoir), pour Chez Machine si j’ai participé aux tests je fonce, sinon j’attends de voir quelques versions car la morphologie est différente de celle de Deer and Doe, plus H que sablier. Pour les autres marques, il faut vraiment que je voie beaucoup de versions avant de craquer sur un patron, j’ai eu un coup de coeur sur Ségur, mais finalement j’ai laissé tomber en voyant qu’il taille très très grand et puis il s’arrête avant ma taille. Parfois j’ai un coup de coeur et je suis moins raisonnable et rationnelle mais bon, ça, c’est comme dans la vie de tous les jours, parfois on ne réfléchit pas mille ans. Bref,la couture est un prolongement de la vie qu’on a au quotidien et c’est à nous de faire les arbitrages nécessaires!

  17. Bonjour Élodie,
    Au début je pensais juste mettre en com : 💜
    Et puis je me suis dit que tu avais passé beaucoup de temps à écrire ton article . Alors je vais développer un peu .
    C’est drôle je ne me suis jamais présentée ! Frederique , 40 ans (+1🤔) , mariée , deux filles de 10ans et demi et 13 ans et demi. Toulousaine en campagne , originaire du Tarn. Et infirmière accessoirement . Sur insta je t’ai déjà dit je crois.
    Et bien moi j’aime tes articles . Les podcast je suis moins fan, mais cela ne dépend pas de toi, seulement du support en général auquel je n’accroche pas. Et je suis admirative de ton insta. J’aime tes mots , tout en simplicité , humilité , authenticité . Et oui , c’est suffisamment rare pour être souligné. J’aime ta plume, parfois poétique, toujours positive. Je partage ton avis : rien ne sert de gaspiller sa belle energie pour dire du négatif ou des méchancetés … à quoi bon . Ce qui n’empeche pas d’etre Objectif et de donner son avis ce que tu fais toujours de façon argumentée.
    J’aime cette fenêtre que tu ouvres sur ta passion parce que je m’y reconnais pleinement.
    J’aime les photos que l’on peut y voir , les poutres et les pierres de ta jolie maison , la campagne qui l’environne.
    J’aime ta discrétion qui s’allie parfaitement finalement à ta présence constante et régulière sur les réseaux.
    J’aime la perfection de chaque article . J’y ressens l’amour du travail bien fait et le temps passé, j’imagine les heures d’ecriture et de relecture qui font pleinement partie du travail créatif .
    J’aime le contraste entre cette douceur très tendance et en même temps un peu désuète qui se dégage de tout ça .
    Bref j’aime beaucoup venir m’attarder par ici, avec une grande tasse d’un Yunnan en feuilles bien chaud.
    Et en vrai , un de mes rêves , un jour , ce serait de te rencontrer pour échanger en vrai. Oui parce que mine de rien même s’il y a peu de cousettes sur mon insta , la couture et le tricot occupent quand même une grande partie de ma vie …
    💜

    1. Bon, je te l’ai déjà dit mais comme je mets un point d’honneur à répondre ici jale refais: tu m’as fait pleurer. Bon je suis très très sensible, mais quand même. Tu es adorable, et moi aussi j’espère avoir l’occasion de te rencontrer, je suis sûre qu’on aurait énormément à partager.Merci d’avoir laissé une petite trace ici, je suis honorée et touchée 🙂

  18. Bonjour Élodie,

    Comme tu le sais parce que j’ai laissé un commentaire récemment (comprendre dans les 6 derniers mois), j’ai découvert ton blog il y a peu et nous faisons approximativement la même morphologie. Je ne vais pas te redire tout ce que je t’ai dit dans mon précédent commentaire (N’en cherche pas d’autre, il n’y en a eu qu’un) mais je vais compléter pour que tu comprennes bien à quel point ton blog est devenu important dans ma vie. D’abord, je vis au Canada. Ton blog est le SEUL blog de couture française que je suis. J’apprend énormément par ton blog, tes tests de patron et tes tissus. Note que je n’achèterai jamais de tissus en France, il est très beau, mais il coûte trop cher (en plus, il faudrait faire livrer hors France…) et le mode de vente n’est pas celui auquel je suis habituée. Ensuite, je parle de toi tout le temps, ou presque. J’en parle à mes collègues, qui n’en ont rien à faire et qui sont tous (tous!) des hommes, mais qui m’écoutent quand même. J’en parle à ma mère qui est ravie de ton blog. Et j’en parle aussi à ma nièce, ma nièce qui a 12 ans et qui doit déjà faire 1m70! Ma nièce qui ne le vit pas forcément bien. Ma nièce qui te trouve magnifique. Alors, non, je ne crois pas que tu sois vendue, si tel était le cas, tu n’aurais jamais entendu parler de moi. Tu n’as pas à te sentir visée (même si tu rentres dans les catégories) et tu n’as pas à te sentir mal. Ton blog est une merveille, tu nous parles de ce que tu aimes, des petites difficultés que tu rencontres dans tes réalisations, des tissus que tu aimes, tu n’as pas idée combien ça aide d’avoir certaines informations quand nous réalisons aussi des patrons que tu as testé, ni combien ça mets du soleil dans nos vies lorsqu’il y fait gris. Ne change pas et continue ainsi belle Élodie!

    1. Merci, simplement MERCI.
      Ton commentaire m’a énormément touchée, sincèrement. Je pense très fort à ta nièce, car à 12 ans on n’a pas la même possibilité de prendre du recul comme nous, adultes, savons le faire. Je lui souhaite de trouver la sérénité d’accepter ce corps qui lui permet tant de choses (on a parfois tendance à oublier qu’il a beau avoir des défauts, il nous permet de vivre des choses magnifiques!).
      quant à toi, merci pour ce commentaire tellement touchant, j’ai même versé une larme de lire ça il y a quelques jours. Parfois on a l’impression d’écrire dans le vide ou de s’écrire à soi même quand on tient un blog, alors c’est toujours déroutant d’avoir de si beaux retours.
      Très belle journée Julie et Merci 🙂

  19. Je suis assez d’accord avec toi. Je suis toujours contente de trouver des tests de patrons, des avis sur des tissus, etc… quand je cherche à coudre un vêtement. Et de savoir que unetelle a trouvé que ce tissu était super confortable ou que machine trouve que ce patron taille petit, c’est intéressant, ça permet de débroussailler et mine de rien, ça fait gagner un temps fou. Et je me fiche qu’elle ait acheté ledit tissu avec ses sous ou qu’on lui ait offert le patron, dans la mesure où elle prévient quand l’article qu’elle rédige est écrit à la demande de telle ou telle marque ou qu’elle le fait parce qu’elle a envie de donner son avis, l’essentiel étant de faire la part des choses. Et ceux qui ne sont pas contents, ils n’ont qu’à aller voir ailleurs s’ils y sont… En tout cas, j’aime beaucoup ton blog (même si je ne commente pas souvent, toutes mes excuses pour ça…) et je viens toujours lire tes posts avec plaisir!
    Bises

    1. Merci d’avoir pris le temps de me laisser un commentaire, j’aime beaucoup savoir qui vous êtes, qui me lit et qui apprécie ce que je fais. A l’avenir, je vais essayer de présenter aussi dans des post des choses que j’ai moins aimé

  20. Merci beaucoup pour cette jolie intro car évidemment je me suis aussi sentie visée. Il faut savoir prendre du recul face à tout ça, Non je ne me jette pas sur tous les tissus ou patrons à la mode, oui j’en reçois gratuitement MAIS je n’accepte que si j’aime et si je vais porter le vêtement. J’ai deux caisses de tissus chez moi soit, je suis sure, beaucoup moins que celles qui critiquent. Je suis très économe (car j’achète quand même du tissu) mais je porte quasi tout ce que je couds et c’est super important pour moi. Non je ne vis pas de mon blog, faut pas rêver, même en passant à la TV on ne vit pas de la couture ou difficilement…. Par contre, je dirai juste merci IG et le blog, car j’ai rencontré des gens extra et me suis fait des amis, et ça c’est méga chouette….

  21. Aussi, quant au fait de n’émettre aucun avis négatif sur certains tissus ou patrons, je le dis très souvent en off car je réalise l’impact d’un avis négatif et l’ampleur que cela peut prendre. Pour exemple un tissu Pretty Mercerie que j’ai reçu il y a peu, je l’ai dit à Marion en off et le dirai sous ma publi en y mettant les formes évidemment. Bon je crois que j’ai fini. Ah non encore un truc : tester un patron prend un temps de fou, et on fait ça gratos car on a envie de le faire . Mais ça on le dit pas… Je suis ravie de faire partie de cette communauté et ravie de mon passage chez toi… Je crois que j’ai terminé lol bizouille

    1. Bon après je pense que personnellement, je vais essayer aussi de dire quand je n’aime pas les choses. Je ne suis pas là pour cacher quelque chose bien sûr, mais parfois on a juste pas envie de dire quelque chose qui peut descendre une marque. Personnellement j’ai été déçue de mon expérience couture tte et je pense faire un article à ce sujet!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.