**** Le Pull Humulus, mon tout premier pull en jacquard ****

De retour du CSF, j’ai ramené dans mes valises un peu de nostalgie (et aussi un peu de fatigue ^^). Je tiens vraiment à toutes vous remercier, vous qui me suivez, et qui êtes venues me dire un petit mot à cette occasion, qui m’avez fait un coucou de loin, de m’avoir réchauffé le coeur avec tous vos sourires et vos encouragements.Il est parfois difficile pour nous de savoir s’il y a des personnes qui lisent notre contenu derrière l’écran, et je me suis rendue compte que vous êtes là, et vous êtes bienveillantes, alors merci !

Je ne vais pas vous faire un article complet sur le CSF car je sais bien la frustration que cela représente lorsque l’on ne peut pas y aller, je vous en parlerai plutôt à la fin de mon prochain podcast vidéo, que j’espère tourner très bientôt. D’ailleurs si vous avez des questions à me poser pour que j’y réponde dans mon prochain podcast, n’hésitez pas à les laisser en commentaire.

Je ne sais pas vous, mais moi je suis à fond dans la période de Noël en ce moment, j’ai ramené chez moi de jolies décorations en céramique trouvées lors de ma virée parisienne (chez le petit atelier de Paris), un joli sapin qui ne demande qu’à être décoré et je rêve de films de Noël, de thé et de sablés à la cannelle. C’est la parfaite occasion pour vous parler de ma toute première expérience avec du tricot en jacquard, avec un joli pull qui est tombé de mes aiguilles il y a deux petites semaines.

 

Pull Humulus, Isabell Kraemer

Depuis que j’ai découvert Ravelry, il y a plusieurs années, c’est vrai qu’un monde de possibilités s’est ouvert à moi avec tous ces jolis patrons modernes et ces créatrices plus talentueuses les unes que les autres.

J’avais donc naturellement craqué sur plusieurs patrons contenant la technique du jacquard (vous pouvez retrouver ma sélection Ravelry ici sur les patrons de jacquard), sans trop arriver à me décider (je mets toujours un temps fou à me fixer sur un seul patron, et comme on dit, “choisir c’est renoncer). Qu’à cela ne tienne, il fallait bien commencer par un patron, et ce qui m’a décidé a été de faire le pull avec des copines, rien de tel pour se motiver!

Pull Humulus Isabell Kraemer

Pull Humulus Isabell Kraemer

C’est donc sur le patron Humulus, de la designer Isabell Kraemer ( c’est également elle qui propose le patron du pull Il grande Favorito, mon tout premier pull adulte et également le patron du châle a girl best friend, ainsi que le patron du pull arwen qui me tentent tous les deux, et que vous pouvez retrouver sur son store sur Ravelry en cliquant ici), que j’ai jeté mon dévolu. Il est disponible pour le prix de 5, 50€ du XS au Xxl (soit un tour de poitrine de 93cm à 140cm). Ce pull est un joli pull qui se porte avec pas mal d’aisance positive (c’est un peu la signature de la designer de proposer des formes loose), ce n’est pas ce que j’affectionne quand je couds, mais pour le tricot, c’est vrai qu’il est vraiment agréable de pouvoir se lover dans un pull bien large et doudou pour l’hiver, je n’aime pas quand les pulls sont trop serrés et il se tricote dans une laine de type DK, donc plutôt épaisse, ce n’est pas vraiment le pull de mi saison que l’on porte seul mais bien le gros pull d’hiver sous lequel on porte plusieurs épaisseurs. Bref, en plus d’être loose, il a un adorable motif qui me rappelle les guirlandes de Noël et les pommes de pins, c’est un savant mélange entre les deux qui donne un motif tout en délicatesse.

Pull Humulus Isabell Kraemer

Pull Humulus Isabell Kraemer

Je n’avais donc jamais fait de jacquard et je suis heureuse d’avoir remporté le défi. Si vous débutez le jacquard comme moi, j’ai envie de vous dire: No stress! Je me faisais toute une montagne de tricoter deux couleurs à la fois, mais finalement ce n’est vraiment pas si difficile que ça en a l’air et il suffit d’alterner vos couleurs.

Je vous conseille à ce sujet l’excellent article d’Anna sur son blog (clic ici), que je trouve très complet et contient des vidéos tutos pour débuter.

Il est d’ailleurs conseillé dans son article de choisir des couleurs qui contrastent entre elles, puis de les prendre en photo ensemble, et de passer la photo en noir et blanc pour s’assurer que les couleurs contrastent bien entre elles. Personnellement, vous devez commencer à me connaître, je n’avais pas forcément envie de quelque chose de trop tranchant. J’avais très envie d’un pull d’hiver tout doux et je voulais le jeu de couleurs de mon jacquard tout en subtilité.

Je suis donc partie de la base Giliatt de De Rerum Natura, couleur sel pour ma couleur principale, à laquelle j’ai rajouté un fil de Kid Silk de drops couleur naturelle, pour un rendu très moelleux, et pour ma couleur contrastante, j’ai choisi de prendre un écheveau que j’avais en stock de la gamme “faire” de mon sheep shop en coloris Bambi. Ce second fil étant un fil de type “fingering” qui se tricote avec des aiguilles plus petites que la Giliatt, j’ai décidé de le tricoter en double pour retrouver sensiblement la même épaisseur que mon fil principal. Je pense que si j’avais fait ce test de la photo, il n’aurait pas été concluant, mais je ne voyais que cette association de couleurs, j’ai décidé de me lancer malgré tout et le résultat me ressemble (et c’est tout ce qui compte). Je ne sais pas si de loin les motifs se confondent avec la couleur principale (je n’en ai pas l’impression), mais de près ce n’est vraiment pas le cas.

Pull Humulus Isabell Kraemer

Pull Humulus Isabell Kraemer

Après avoir fait un échantillon qui était à la bonne taille ( j’ai même fait un peu de jacquard dans mon échantillon pour en voir le rendu), je me suis lancée dans mon ouvrage, avec les aiguilles préconisées par le patron et il me semble que j’ai choisi la taille XL.

J’ai tricoté avec des aiguilles circulaires (aiguilles circulaires forever!!!), et si vous n’osez pas vous lancer, n’hésitez pas à regarder le livre de Lise Tailor à ce sujet, c’est l’ouvrage qu’il vous faut pour se lancer, et il contient également tout un chapitre sur le jacquard.

Vous pouvez le retrouver ici:

On commence par tricoter le pull de haut en bas (c’est ce que l’on appelle un “top-down”,  ma construction préférée, par opposition au “bottom up”, qui lui est tricoté du bas du pull vers le haut): on attaque donc par l’encolure du pull avec des côtes (j’ai fait pour ma part des côtes torses car j’aime le rendu plus défini), puis on fait des augmentations, puis le motif en jacquard (j’aime beaucoup ce motif qui court sur le haut des manches et sur le corps), puis on met les mailles des manches en attente et on finit le corps (un peu comme pour le grande favorito, le pull a une coupe droite donc pas grand chose à réfléchir quand on tricote le corps!), toujours par des côtes 1/1 (toujours torses pour ma part!). Par la suite, on reprend les mailles des manches laissées en attente puis on les tricote, chacune à leur tour, en les finissant par les fameuses côtes 1/1. Rien de très compliqué dans la construction, et les explications sont vraiment très claires.

Pull Humulus Isabell Kraemer

Finalement, je trouve que l’encolure est trop échancrée pour moi maintenant que mon ouvrage est terminé (et bloqué) mais pour le reste je l’aime beaucoup. Les manches sont pile à la bonne taille et ce petit motif façon guirlande me fait craquer!

Pour ce qui est du jacquard, j’avais vraiment peur que ma tension soit trop importante, car j’ai tendance à tricoter très serré, j’ai donc bien pris mon temps pour tricoter plus calmement de façon plus lâche, en vérifiant régulièrement l’élasticité de mon ouvrage, et le résultat est bon. Si vous avez peur de faire face à un problème de tension, n’hésitez pas à prendre une taille d’aiguille supérieure pour tricoter le jacquard.

Sur l’article d’Anna, il est également très bien expliqué qu’il faut faire suivre le fil de la couleur que l’on utilise pas toutes les 3 mailles au maximum pour éviter d’avoir de grandes longueurs de fil qui courent à l’envers de votre ouvrage. Je vous avoue que je n’ai pas toujours respecté cette règle, je l’ai parfois fait et parfois j’ai oublié, je ne me voyais pas défaire et refaire simplement pour faire suivre le fil donc c’est resté tel quel.

Le rendu, après blocage, est vraiment très très beau et je suis fière de mon premier jacquard. Comme toujours, la laine Giliatt est un bonheur à tricoter mais alors son rendu après le blocage est vraiment d’un drapé et d’une douceur qui me surprennent toujours. J’ai mis de très longtemps à finir ce pull car comme je vous l’avais expliqué dans mon précédent podcast, j’ai commencé sur un coup de tête et il s’est trouvé que je n’avais pas assez de giliatt en stock. Evidemment, quand j’ai voulu en recommander, elle n’était plus disponible sur le site de de Rerum Natura, et l’attente du retour en stock m’avait démotivée. Lorsque finalement j’ai récupéré du stock, c’est la kid Silk qui m’a manqué (je ne m’explique toujours pas pourquoi car j’étais sûre d’avoir assez de laine pour finir mon pull…), bref ça a été un peu la loi des séries, mais à l’approche de l’hiver, je ne voulais décemment pas laisser passer l’occasion de porter ce pull chaud et moelleux et je suis contente de m’être bougée un peu pour arriver à le finir!

Pull Humulus Isabell Kraemer

Pull Humulus Isabell Kraemer

11 commentaires sur “**** Le Pull Humulus, mon tout premier pull en jacquard ****

  1. Je le trouve tellement magnifique!!! Félicitation! Et Qu elle patience!!!
    Je trouve le contraste du jacquard très doux. L encolure ne me gène pas. Au contraire, il laisse apparaître ton tatouage😉.

  2. Sur mon Ranunculus (tiens un patron qui devrait de plaire), les côtes torses se sont détendues aussi. C’est la 1ère fois que j’en faisais sur un col de pull, normal alors ? Ou est-ce simplement parce que je n’ai fait que les mailles endroit torses ? Et toi, comment as-tu fait ?

    1. Je te confirme, il est dans mes favoris Ravelry! J’ai fait comme toi, normalement il me semble que les mailles torses ne se tricotent torses que pour les mailles endroit. Je me suis aussi demandée si c’était le fait que j’ai fait un mélange kid Silk/giliatt qui rendait le tricot plus large que prévu, du coup je ne sais pas car j’ai l’impression que sur les manches ce n’est pas aussi détendu.

  3. Tres joli choix de couleurs, j aime aussi beaucoup les patrons d Isabell Kraemer et le mélange Gilliat (que j ai envie de tricoter depuis pas mal de temps) et kid silk me paraît très agréable. Bonne journée

  4. Moi aussi je le trouve très beau. Même l’encolure echancree est jolie mais pour moi, pour un gros pull d’hiver, je le voudrais plus fermé. Mais il faut avouer qu’ainsi, il est très seyant. Écru et brun doux, j’adore ce choix de couleurs.

  5. Ce pull est très réussi. Les couleurs sont très douces et s’harmonisent parfaitement. Bravo pour le jacquard. Pour ce qui est de l’encolure, je trouve qu’elle appelle justement une magnifique écharpe coordonnée ! Alors yapluka ! 😉

  6. Votre pull est magnifique, j’aime beaucoup l’association tout en douceur des couleurs . Cela fait bien longtemps que le jacquard me tente, et ce modèle est dans mes favoris aussi… je crois que je vais me laisser tenter ! Vous m’avez donné envie de me lancer 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.