**** Gilet Vitamin D de Heidi Kirrmaier et l’arrivée du printemps ****

Je vous avais dit que mon châle Syrma, que je vous ai montré il y a quelques jours, était prévu pour l’automne, et c’est pareil pour ce petit gilet vitamin D que j’ai fini il y a deux petites semaines, et que j’ai énormément porté depuis. J’aieu un gros passage à vide en tricot au début de l’année, mais j’ai l’impression que le modjo est revenu. Il faut dire que ce temps pluvieux que nous avons depuis des mois et des mois ne donne envie que d’une chose: rester à la maison et tricoter un joli ouvrage, avec une tasse de thé et une couverture.

 

 

Ce combo de laine et de couleurs, caramel et crème avec des speckles, me faisait envie depuis longtemps, et je rêvais de les porter tricotés depuis que je les avais commandés et qu’ils trônaient sur mon bureau, mais force est de croire qu’en tricot chez moi,  il faut savoir être patient!

J’ai donc profité de l’arrivée du printemps et des fleurs de cerisiers pour faire quelques photos!

 

Je me suis aperçue que je portais plus facilement des gilets dans ma vie de tous les jours plutôt que les pulls tricotés. Pour le moment en tous cas, j’ai suffisamment de pulls tricotés et j’ai envie dème faire quelques gilets, plus faciles à porter ouverts sur une robe. D’ailleurs, je ne sais pas vous, mais moi j’ai vraiment hâte que ce printemps arrive VRAIMENT pour enfin pouvoir porter des tenues plus légères et printanières.

Le patron du gilet Vitamin D est un patron de Heidi Kirrmaier, j’aime beaucoup ses patrons épurés, mais globalement ce n’est pas mon style, or bizarrement, le vitamin D est vraiment un coup de coeur, et je pense que c’est aussi parce qu’il est vraiment adapté à ma morphologie.

Allez, je vous avoue quand même qu’un autre de ses patrons me fait de l’oeil, le joli gilet Nanook, que je ne désespère pas de faire aussi un jour.

Mais revenons à nos moutons (haha), le Vitamin D est un gilet qui a des pans de devant en cascade, et les pans s’arrêtent très haut, il est bien plus court devant que derrière, et ce joli résultat est obtenu à partir de de rangs raccourcis, les derniers sont d’ailleurs bien bien longs: il ne faut pas avoir peut des allers-retour en jersey avec des centaines de mailles sur les aiguilles. Personnellement j’étais tellement motivée de le porter que je n’ai rien lâché jusqu’à ce qu’il soit terminé!!!

 

 

J’ai tricoté ce pull en aiguilles 3,5 mm avec mes aiguilles circulaires Tulip et j’ai utilisé de la laine Hedgehog fibre, coloris teacup.

C’est un peu dur d’arriver au bon moment pour mettre la main sur des écheveaux de la marque mais je ne regrette pas: quelles jolies couleurs, quelle douceur, un vrai bonheur!

J’adore toujours tricoter la single, je suis fan de ce petit duvet quitte forme une fois le tricot bloqué. Je vais quand même être attentive à la vie de mon gilet et en prendre soin car je vous avoue que je n’ai pas envie de le voir feutrer tout de suite!

Celui ci est vraiment top car il est en cascade et c’est vraiment comme ça que j’aime porter mes gilets. Un peu plus court devant que derrière, il tombe parfaitement pour moi en taille XL.

Je suis super fan de ces jetés qui sont sur le devant, et sur le haut du dos également et qui sont assez légers comme motif. Bref, c’est vraiment un patron à refaire (j’ai déjà la laine pour en faire un autre couleur caramel … oui, encore du caramel!).

 

Pour ce qui est des manches, elles sont prévues 3/4 dans le patron mais je sais pertinemment que je ne porterai jamais mon gilet s’il a des manches 3/4 donc j’ai préféré les faire longues, et même bien longues car j’aime bien que les manches arrivent après le poignet.

J’ai fait un rabattage élastique pour le bas du corps mais je le trouvais trop élastique pour le coup, je trouvais que le corps allait être un peu trop lâche, donc arrivée au bas du premier côté, j’ai fait un rabattage classique pour les mailles du dos, et j’ai gardé le rabattage élastique pour les bas des devants.

Pour l’encolure et les hauts devants, j’ai également choisi un rabattage classique.

Au final, c’est impeccable pour moi car le rabattage classique permet au gilet de bien se tenir.

Je n’ai eu aucune difficulté pour suivre le patron, mais par contre il est en anglais. D’ailleurs à ce sujet je vous prépare un article un poil plus technique que d’habitude pour vous expliquer comment je m’y prends pour tricoter en anglais!

Vous avez du voir que j’ai cédé à la tentation des pin’s qui reviennent et je suis très fan des créations de Twill and Print. c’est donc chez elle que j’ai commandé ce joli petit pull qui orne mon gilet.

 

Je vous laisse aller voir sa boutique, elle fait vraiment des merveilles, j’ai aussi craqué pour de petits anneaux marqueurs à rajouter à mes encours tricot. Je viens également de m’apercevoir qu’elle a des pin’s avec e super messages féministes (<3)!

 

11 commentaires sur “**** Gilet Vitamin D de Heidi Kirrmaier et l’arrivée du printemps ****

    1. Merci Martine, ce sont les toutes premières, pas de doutes que ça va bientôt arriver à Paris aussi
      !

  1. Superbe réalisation. J’adore le coloris que tu as choisi et le rendu porté sur toi ! Bravo ! Je voulais savoir si ça te parait pas trop difficile pour une débutante ce modèle ? J’ai craqué sur une laine et je ne la vois qu’avec ce modèle maintenant mais bon je n’ai que 2 châles à mon actif et 1 gilet enfant… donc je ne suis pas certaine d’être capable de le faire bientôt.

    1. Franchement c’est abordable! Le motif c’est des jetés puis des mailles ensemble et le reste du gilet, c’est point endroit, envers et rangs raccourcis! Si tu as déjà fait des châles ça me semble être bon pour toi!

  2. Oulala qu’il est beau ce gilet. Tout ce que j’aime. Forme, couleur. Tu le portes très bien. Les cerisiers en fleurs sont magnifiques. Cette série de photos est splendide.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.