Chemise Albane Chez Machine
Chez Machine,  Couture

**** Albane, la chemise de Chez Machine****

Perrine, du blog Auguste & Septembre, m’a contactée il y a quelques temps pour me proposer une mission “Drôles de Dames”: Vous pouvez retrouver l’article chez elle en cliquant ici!

Il s’agissait donc de réaliser une chemise, le vêtement incontournable de toute garde robe!


Albane, je l’ai commandée il y a presque un an (je viens de vérifier et je l’ai commandée le 12 avril 2018… Oui, oui, je suis lente à la détente).
Allez savoir pourquoi, j’étais passée complètement à côté lors de sa sortie. Oh, j’avais bien du la croiser sur Instagram, mais bizarrement, je ne m’étais jamais arrêtée plus que ça dessus.
Et pourtant… Elle a de nombreux détails que j’adore et je crois que c’est surtout le kit pour rajouter des pattes et des poches pour en faire une chemise plus “safari” qui m’ont fait craquer.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pour vous la restituer un peu dans le contexte, voici le dessin technique d’Albane, dans sa version originelle (petite précision, pour télécharger les poches à plis plats et les pattes d’épaule et de manches, il faudra aller ici).


Une jolie chemise, très simple sur le devant, deux poches et un dos légèrement cintré, tout en restant assez confortable. Les détails de la chemise sont tous là (fente capucin, col et pied de col), donc c’est une pièce tout de même assez technique! Personnellement, j’ai opté pour l’extension proposée par chez Machine, avec poches à pli plat, ainsi que les pattes d’épaules et de manches (que j’ai finalement oublié de coudre: l’étape n’est pas précisée dans le carnet d’explications et j’ai purement zappé… Je n’ai posé qu’une des deux poches car je préfère le côté asymétrique de la chemise.

C’est en traînant un peu chez Perrine (j’aime tellement son style et ses cousettes), que je suis retombée sur Albane. A partir de ce moment là, je n’ai eu de cesse de scruter toutes les versions, tombant amoureuse à chaque coin de rue, et me disant que décidément, c’est le patron qu’il me faut: j’adore porter des chemises et jusqu’à maintenant, je n’ai pas encore trouvé mon patron préféré pour ce vêtement.

La chemise est pourtant un vêtement au top du confort, que je trouve tellement versatile: chic ou décontractée selon l’étoffe que l’on choisit, selon la façon dont on la porte (en tant que chemise ou en tant que veste, complètement fermée ou très décolletée avec un body en dessous…), mille possibilités s’offrent à nous et je trouve que c’est vraiment un vêtement à avoir dans sa garde robe. Les miennes sont toutes trop petites (snif), car je les ai faites avant ma dernière grossesse, ou bien je n’ai pas pris une taille assez large. Bref, je peux me permettre d’en coudre quelques unes avant d’arriver à l’overdose!

J’en profite pour vous proposer de consulter le # Chezalbanepattern pour voir de jolies versions: j’ai eu un énorme coup de coeur pour la version robe kaki d’Addictiph, la version en plumetis noire de Simone, et la version blanche de Perrine… Bref, je les aime toutes!

J’avais profité de l’envoi par Aurélie de patrons “test” pour passer la commande d’Albane en même temps et depuis, je veux absolument me la coudre. Me la coudre, oui, mais pas n’importe comment. Pas à l’arrache, pas vite fait, et pas mal fait… Alors j’ai attendu… Le bon moment, le bon tissu.
Je vous en avais déjà parlé ici dans ma liste des envies pour l’hiver, et je l’imaginais dans un plumetis gris (en ce moment, je fais un léger blocage sur le gris mais je trouve que ma garde-robe en manque, et j’essaye de remédier à ce trou béant-ou presque!). J’ai donc gardé ce joli plumetis dans l’espoir de le dédier à Albane, mais je ne passais pas à l’action.

J’avais peur qu’il soit transparent comme l’a été ma robe Myosotis puisqu’ils ont été commandés sur le même site en même temps. Et puis c’est une chemise, une pièce un peu technique, même si elle n’est pas insurmontable, il faut s’y mettre, être patiente et minutieuse…

Alors j’ai proscrastiné, un peu pour toutes ces raisons… Puis quand même, j’en avais envie de cette chemise, mais je procrastinais encore, mais j’en avais envie…

Bref, le cercle vicieux, duquel m’a sortie elle même Perrine, l’instigatrice d’Albane avec Chez Machine. Et oui, c’est bien en collaboration avec elle qu’Aurélie avait proposé ce patron lors de sa sortie. Lorsqu’elle m’a proposé une mission “chemise” sur son blog (en très belle compagnie en plus!), je ne pouvais que choisir Albane, et mettre à exécution mon projet!

Je me suis donc lancée dans la chemise, en me disant que si elle était trop transparente, je la porterais alors comme une surchemise avec un débardeur en dessous. C’est quand même pas grand chose à dépasser, cette peur de transparence au final! J’ai quand même hésité avec le patron Liseron d’Atelier Scammit, qui me tentait également mais je me suis voulue raisonnable en choisissant un patron que j’avais déjà.

Je suis partie sur la taille 48, élargie aux hanches à la taille 50, je n’ai fait aucune autre modification (à part l’oubli des pattes de manche et d’épaule…).

Et je me suis appliquée, plus que jamais! Je suis super heureuse de mes finitions et de mes surpiqures, j’ai pris mon temps, tout est à sa place, j’ai vraiment bien travaillé les petites fentes capucin et j’en suis ravie. Le fit est vraiment top pour moi, elle est large juste comme il faut (le 50 n’est pas de trop pour mes hanches et mes fesses), et je la trouve vraiment confortable à porter. J’aime beaucoup les découpes dans le dos qui la rendent très féminine, et contrastent avec le devant plus classique. Cette petite pointe sur le haut du dos est du plus bel effet, bref, j’aime beaucoup le rendu.
Seul ratage (il en faut bien un dans chaque projet), ce sont mes boutonnières, que je n’ai pas fait assez longues. Je ne vous raconte pas la galère pour enfiler les boutons… J’ai eu l’impression que tout allait craquer. Je peux vous assurer que je ne vais pas les désenfiler et les renfiler tous les jours (en bonne fainéante je vais juste passer la chemise par la tête!). J’ai également zappé le premier bouton du haut (celui qui se trouve sur le pied de col), car je déteste les cols fermés.

Je pense que le plumetis de coton sur lequel j’ai jeté mon dévolu y est pour beaucoup. Je le trouve très souple, assez fin, idéal pour l’été et donc un bonheur à porter. Il est très léger, donc je ne peux pas le porter seul en cette saison, mais le soleil arrive et il sera vraiment au top pour le printemps et le début d’été. Pour tout vous dire, je l’imagine parfaitement avec un pantalon noir (le Arenite de Sew Liberated en lin noir serait parfait). Je n’ai plus qu’à m’y mettre, comme d’habitude!

Les manches étaient trop longues pour moi (c’est le problème que je rencontre assez souvent, souvenez-vous de ma robe Suun), et les poignets un poil trop larges, j’ai décidé pour réduire l’ampleur du poignet de manche de ne pas faire de boutonnière et de coudre le bouton directement sur le poignet en le resserrant un peu.



J’ai également fait à ma sauce pour le placement des boutons .Ce sont des boutons de la marque Atelier Camélir, qui sont de toute beauté, je les avais achetés à la Grande Mercerie en Novembre, et sur Etsy pour le second set, j’arrive donc au bout de mon stock, et j’en rachèterai volontiers car j’adore son travail:j’en avais utilisé une partie pour ma jupe chardon, et il m’en reste à peine 4 après Albane. Je trouve qu’ils apportent une touche orginale pour casser un peu le côté classique de la chemise.
J’aime énormément cette couleur entre le gris et le taupe, qui va avec tout! Je pense qu’elle sera très souvent portée, mais bien sûr je vous ferai un retour à ce sujet!

Chemise Albane Chez Machine

Si vous avez envie de voir les réalisations de mes partner in crime, c’est ici chez Perrine dans sa section “Drôles de Dames”! Un grand merci à elle d’avoir pensé à moi, cet exercice était un régal (même si j’ai très très envie de me coudre mille autre chemises maintenant, notamment une Liseron d’Atelier Scammit!).

10 commentaires

  • Princess Clarinet

    Superbe réalisation ! J’ai également ce patron de chemise mais je ne l’ai pas encore cousu. J’ai pourtant le tissu, il ne manque plus que le temps, mais j’ai pour objectif de la faire cette année. Allez, ton article m’a remotivé !

    • Feedautomne

      Très réussie, cette chemise ! La couleur choisie est effectivement un grand classique qui sied à toutes, je trouve aussi. Cela fait plusieurs mois que je regarde tes réalisations, c’est un régal, et c’est très réconfortant de pouvoir admirer une jolie jeune femme ronde, souriante et qui porte aussi bien d’aussi jolies choses fabriquées maison.

  • Pascale

    Je ne reçois plus tes posts. Je ne comprends pas pourquoi. Tu es ravissante avec cette coupe de cheveux et ta jolie chemise. C’est un joli patron et comme d’habitude tu l’as sublimé

    • Elodie Blueberry

      Coucou Pascale, j’ai bien vérifié pourtant l’abonnement à la newsletter est toujours actif! Peux tu vérifier dans tes spams? Normalement j’envoie un petit mail à chaque publication d’article! Bonne journée et merci pour ce message adorable!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.