*** Lola ***

Helloooooo!

Comment allez-vous?

Déjà un autre article? Non non vous ne rêvez pas!

On se retrouve aujourd’hui pour parler de ma robe Lola, de Victory Patterns.

Cette robe, je voulais la faire, comme beaucoup d’autres patrons d’ailleurs, depuis un loooong moment et finalement, un an après avoir acheté le patron (on en parle des patrons qui s’entassent et que je ne couds jamais, hem hem…), j’ai pris le temps de me la coudre récemment, et je vais vous raconter tout ça en détails!

Lola, c’est qui? Ou plutôt c’est quoi?

C’est un patron de jolie robe au style casual, de la marque Victory Patterns:

Lola

Le patron va de la taille 2  à la taille 16, je vous conseille donc (comme toujours), de vous reporter au tableau des tailles en cm pour savoir quelle est la taille sur laquelle vous devez vous baser.

Le haut de la robe ressemble à un sweat “classique” , la taille est haute sur le devant, et plus basse derrière, les découpes en font une robe un structurée et vraiment originale. Il y a également de grandes “poches” sur le côté, qui sont de la largeur de l’empiècement côté , mais je vous laisse avec le dessin technique qui est beaucoup plus parlant que mes explications toutes hasardeuses:

lola dessin technique

J’avais un peu peur de l’effet sac avec les immenses poches sur le côté mais tant pis, j’avais vraiment envie de la tenter.

Je la voyais bien dans un tissus molletonné pour la porter en hiver, une robe bien confortable c’est toujours agréable à porter.

DSC07465

Finalement, c’est après avoir gagné un petit concours sur Instagram que j’ai eu le “déclic”, je vais vous expliquer pourquoi: j’ai gagné le livre de Martine Biessy, “Un été à broder”, et quand je l’ai reçu j’ai vu ce modèle de broderie:

 J’ai tout de suite fait le lien avec Lola!


Il ne me manquait plus que le tissu, puis lors d’une vente sur le site Étoffe des Héros, je suis tombée (oui, je tombe totalement par hasard sur des mètres de tissus, ce n’est pas de ma faute :D) sur une maille Valentino. Bingo! Je voyais parfaitement ce tissu avec une broderie sur le plastron!!

DSC07475

Finalement, les choses se sont corsées car j’avais omis de me poser une question: comment reporter mon joli motif sur une maille (donc tissu extensible), quasiment noire??

J’ai demandé de l’aide à Martine, la pro de la broderie (d’ailleurs elle propose des cours de broderie en ligne, sur le site Artesane, je ne les ai pas testés mais peut être que ça vous intéressera! Et si vous n’êtes pas encore abonné(e)s à Martine sur Instagram, filez le faire, son compte est une merveille!) qui m’a proposé de m’envoyer un produit: Solufix de la marque Vlieseline.

Etant novice en broderie (j’ai fait beaucoup de point de croix mais je n’ai rien brodé depuis longtemps), j’avais un peu peur de ne pas savoir utiliser ce support, mais finalement c’est simple comme bonjour:

  • On reporte le motif sur notre feuille,
  • On enlève le dessous de la feuille,
  • On colle la feuille (autocollante) sur l’emplacement à broder,
  • On brode (ben oui, quand même ^^, et j’avoue que c’est vraiment long, il faut prendre son mal en patience, ce n’est pas aussi rapide que la couture!!),
  • On lave son ouvrage et la Vliesline disparaît!!

Je vous ai préparé une petite vidéo pour vous montrer tout ça en image, j’espère que cela vous plaira, je n’ai pas rajouté d’explications car je trouve le concept vraiment simplissime!

Pour la broderie, j’ai utilisé du fil DMC classique d’une couleur beige/crème, car j’avais peur que le blanc soit trop….trop!

En ce qui concerne le patron en lui même, je l’ai acheté en PDF (je n’aime pas ça mais j’avoue que le prix des pochettes m’a complètement refroidie), les explications son en anglais (il faut quand même maîtriser quelques termes, mais google est ton ami pour la traduction), et j’ai cousu la taille 14 il me semble .DSC07469

J’ai tout assemblé à la surjeteuse, à l’exception de l’encolure, et j’ai surpiqué mes finitions à l’aiguille double (qui est décédée pour l’occasion , snif… D’ailleurs si vous avez des bons plans pour acheter les aiguilles doubles je suis preneuse, car je l’avais achetée 4 ou 5 € l’unité et franchement ça fait un peu chéros l’aiguille…).

Ce n’est pas une robe trop longue en terme de temps de réalisation, ce qui me convient parfaitement en ce moment.


DSC07456

Seul problème: mon petit triangle à l’encolure n’est pas centré, mais alors pas du tout, et je ne vois que ça… Je pense qu’il faudrait que j’en recoupe un plus grand et que je le couse par-dessus, mais que cette fois je le centre! Je suis un peu déçue de cette boulette car le reste de la robe est vraiment très sympa…

 


DSC07486L’avantage de vous présenter une cousette en ayant quelques mois de recul, c’est que je peux vous confirmer que je porte beaucoup Lola. Elle est vraiment hyper confortable et pour le tissu, il n’y a pas photo, la qualité est dingue!!

Le bémol de cette robe c’est que j’ai fait des manches 3/4. En temps normal j’adore ça, mais la maille que j’ai choisi est vraiment chaude, et du coup je porte la robe quand il fait plutôt froid/mauvais, et les manches 3/4 c’est un peu juste…

 

Le bilan est donc vraiment positif pour cette cousette que j’avais présentée pour le Crafts Along Imbolc de Charlotte.


DSC07495

Qu’en pensez-vous?

J’espère que cet article vous aura plu et que je vous aurai un peu donné envie de vous mettre à la broderie!

A bientôt

Elo

 

 

** Ondée **

Hello!

Je suis ravie de vous retrouver aujourd’hui pour vous présenter ma nouvelle cousette.

Certaines d’entre vous l’ont déjà vu fuiter sur Instagram, il s’agit de mon petit sweat Ondée, de Deer and Doe.

DSC05274

Si vous me suivez sur Instagram, vous n’êtes pas sans savoir qu’Eleonore a dévoilé il y a peu sa nouvelle collection Jersey pour la marque de Deer and Doe, constituée de deux patrons : la jupe Brume et le Sweat Ondée.

Contrairement à d’autres retours que j’ai pu lire de ci de là, j’ai immédiatement craqué pour les deux modèles. La jupe Brume me fait penser à de la lingerie et je la trouve très sexy et glamour.

Malheureusement, pour des raisons évidentes de morphologie, actuellement, je ne peux pas me coudre cette belle jupe. J’ai donc décidé de jeter mon dévolu sur le sweat Ondée.

DSC05260 DSC05235

Je vous préviens tout de suite, il s’agit d’un sweat version “cropped”, c’est-à-dire que la taille n’arrive pas au nombril, comme un sweat “classique”,non, la recherche stylistique est poussée plus loin puisque c’est un sweat qui est destiné à être porté sur des jeans taille haute, des robes, etc: je vous renvoie sur l’article du blog de Deer and Doe à ce sujet.

J’ai reçu mes patrons le lendemain de leur sortie et j’ai voulu coudre ce petit sweat immédiatement, bien entendu!! DSC05227

 

Pour le choix du tissu, c’est allé relativement vite: il y a quelques temps déjà, Aurélia de la Boutique en ligne Verdoliva Boutique m’a contactée pour m’envoyer quelques tissus qu’elle a auparavant sélectionnés pour moi. J’ai reçu (notamment) cette maille noire avec quelques paillettes dedans. Rassurez vous, je n’ai pas l’air d’une boule à facette, les paillettes sont discrètes et tout à fait portables au quotidien!

Tout ce que je peux vous dire, les filles, c’est que la qualité de ce tissu est top (je l’ai reçu gratuitement, c’est vrai, mais je n’ai pas été payée pour vous écrire et cette opinion est la mienne, exprimée de manière tout  fait libre).

Je trouve que l’association est réellement parfaite!! J’aime beaucoup le rendu et le style de ce petit sweat, qui va à merveille avec mes robes Aubépine.

DSC05263

Mon avis sur ce patron? Je l’ai trouvé facile et rapide à coudre: si vous avez déjà cousu du jersey, vous pouvez vous lancer sans trop de problèmes, c’est un projet qui vous prendra assez peu de temps.

Si vous n’avez jamais cousu de jersey, et que vous n’avez pas de surjeteuse, rassurez-vous, c’est faisable!! Je vous conseille, comme Eleonore sur le blog de Deer and Doe, de vous faire la main sur le patron Plantain (vous pouvez voir ma version modifiée ici, et plein d’autres sur le site des addicts de Deer and doe, et également sur Thread and Needles), mais vous verrez, le jersey ce n’est pas si terrible, surtout si on prend son temps et que l’on s’applique. Et dans le livret d’explications d’Ondée, vous trouverez quelques astuces pour coudre le jersey.

Si vous débutez, sachez qu’Ondée peut tout à fait se coudre avec une machine à coudre basique: je vous conseille d’utiliser le point élastique de votre machine à coudre (ou à défaut le pont zig zag), et surtout, de bien utiliser une aiguille spéciale pour le jersey (elle a un bout rond qui permet de ne pas abîmer la maille du tissu).

En revanche, sur la taille du patron en soi, j’ai trouvé les manches, au niveau des avant-bras, trop larges et je les ai pas mal reprises. Idem pour la longueur, les manches sont un poil trop longues mais cette fois je n’ai rien touché.

DSC05244

La maille que j’ai utilisée est vraiment très confortable et surtout, je trouve que les prix sont hyper abordables (d’ailleurs je me suis commandé quelques jerseys récemment…).

DSC05287 DSC05294

Pour le moment, cette version s’accommode parfaitement de mon ventre et je n’ai eu besoin d’aucune modification. Je verrai à la longue si le sweat est grossesse-compatible. En tous cas, il va parfaitement bien avec mes robes Aubépine, et je le trouve très pratique pour les matins frais de printemps, je l’ai déjà énormément porté.

DSC05259

 

P.S.: C’est la folie des Podcast! après ma copine Fille d’hiver, c’est maintenant Sandra du Blog By Sandra’s hand qui se lance, et j’adore!!

Bonne couture à tou(te)s!

Bises

Elo